Mardi tabou : Vos enfants pourraient vider votre compte bancaire

D’abord viennent les félicitations. Vous attendez un enfant! C’est une période excitante où vous apprenez l’heureuse nouvelle à la famille et aux amis.

Puis, la réalité s’installe, et vous devez commencer à vous préparer à l’arrivée du bébé.

Vous aurez besoin d’un lit de bébé, et aussi d’un siège de voiture. Et la poussette, alors? N’oubliez pas d’ajouter un siège sauteur et un porte-bébé à la liste.

Avez-vous pensé à établir un REEE? Votre enfant aura d’abord besoin d’un numéro d’assurance sociale. La liste de choses à faire s’allonge.

Ce n’est que le début. Votre petit trésor vous coûtera de plus en plus cher. Dans les deux dernières années, les coûts de garde d’enfants ont augmenté plus rapidement que l’inflation au Canada, et les parents peuvent vous en dire long sur les factures d’épicerie astronomiques ou sur le prix exorbitant d’un camp d’été. Votre épargne pourrait stagner; les cotisations à votre régime d’épargne-retraite et à votre compte d’épargne libre d’impôt pourraient être mises sur la glace. Certains parents doivent recourir au crédit pour couvrir les dépenses.

À l’approche de la date prévue de l’accouchement, les gens offrent toutes sortes de conseils aux futurs parents, mais bien peu abordent la question très concrète des répercussions financières de la venue d’un enfant. Peu de parents sont prêts à admettre qu’ils ont de la difficulté à joindre les deux bouts ou qu’ils se disputent à ce sujet avec leur conjoint, et peu vous confieront la honte qu’ils ressentent devant leur endettement croissant. Comment se sentir en confiance par rapport à ses finances durant l’un des moments les plus chargés d’émotion de sa vie?

Comme pour tout changement important dans la vie, rencontrer un gestionnaire, Services financiers personnels pour discuter de vos besoins et priorités en évolution vous permettra d’établir un plan afin d’éviter de prendre des décisions influencées par des émotions à fleur de peau et par le manque de sommeil. Et si vous vous retrouvez dans une situation où vous devez vous servir du crédit, il est judicieux de trouver l’approche qui vous coûtera le moins cher en intérêt et en frais.

Astuces pour vous aider à rester en confiance financièrement comme nouveau parent

1. Planifiez les dépenses dans les premières années

Si vous prévoyez prendre un congé parental, il peut être décourageant d’essayer de trouver du financement à un moment où vos dépenses sont élevées. De plus, une fois que vous retournerez au travail, vous devrez vraisemblablement vous préparer pour les coûts de la garderie ou des services de garde scolaires. Il est important d’avoir un plan pour remplacer votre revenu et de tenir un budget; une ligne de crédit offrant des options de paiement flexibles pourrait vous aider. Utilisez ce dont vous avez besoin, seulement au moment où vous en avez besoin, et remboursez les montants utilisés. Surveillez la situation de près afin de payer le moins d’intérêt possible.

2. Passez d’une carte de crédit donnant des avantages à une carte à faible taux d’intérêt

Une carte de crédit à taux d’intérêt peu élevé pourrait vous aider à diminuer la pression jusqu’à ce que vous puissiez rembourser votre solde en entier. Meilleure est votre cote de crédit, meilleure sera votre chance d’obtenir une approbation pour une carte à faible taux.

3. Consolidez vos dettes

Si vous vous retrouvez dans une situation où vous devez procéder à une consolidation de dettes – si vous avez de la difficulté à faire le paiement minimum sur vos cartes et si vous payez vos factures en retard –, vous pourriez envisager un prêt sur la valeur nette de votre propriété pour vous sortir la tête hors de l’eau. Ce n’est pas l’idéal, mais si vous avez cette possibilité, parlez avec votre gestionnaire, Services financiers personnels pour bien comprendre votre situation, et faites un plan.

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul

Élever un enfant coûte cher. On évalue maintenant ce coût à plus d’un quart de million en dollars d’aujourd’hui – et une bonne partie de ces dépenses est attribuable aux frais de garde d’enfants. En réalité, il arrive parfois que notre source de revenus ne soit simplement pas suffisante. Ne pas considérer cela comme un secret gênant, aller chercher des conseils financiers et parler aux autres de la pression que vous vivez pourrait vous permettre de vous sentir mieux dans votre situation, et pourrait inciter d’autres personnes à s’ouvrir davantage à ce sujet. 

Avoir des enfants est une joie, mais c’est aussi un des plus grands défis de la vie et une expérience qui pourrait vous affaiblir sur le plan financier. En obtenant des conseils et en étant confiant que vos dépenses, votre épargne et vos placements sont sur la bonne voie durant les premières années, vous serez plus à même de vous consacrer mentalement et émotionnellement à vos enfants et d’être le parent que vous voulez être.