Un sondage de la TD révèle que les jeunes Canadiens et les membres de collectivités diversifiées sont parmi les plus durement touchés financièrement par la COVID-19

Un nouveau sondage sur les répercussions de la COVID-19 commandité par la TD et mesurant les effets financiers de la pandémie révèle un déclin important de la santé financière des Canadiens sondés depuis le début de la pandémie au pays.

Ce nouveau sondage, mené entre avril et mai 2020 auprès de près de 1 000 répondants canadiens adultes, conclut que, parmi les personnes sondées, les jeunes Canadiens et les personnes issues de collectivités diversifiées sont parmi les plus susceptibles de connaître de l’insécurité financière, comme une perte d’emploi et une diminution de revenu, à cause de la pandémie de COVID-19.

Parmi les répondants au sondage, 38 % disent se considérer maintenant financièrement « vulnérables » alors que seulement 15 % des répondants avaient fait cette affirmation selon le Rapport sur l’indice de santé financière de la TD 2019, un sondage national concernant la santé financière générale au Canada, dont les résultats ont été publiés en novembre 2019. 

Les communautés noires, autochtones et de personnes de couleur sont parmi les plus susceptibles de connaître l’insécurité financière

Selon les nouvelles données du sondage sur les répercussions de la COVID-19, 69 % des participants canadiens d’origine philippine, 65 % des participants canadiens d’origine sud-asiatique et 64 % des Noirs canadiens sondés disent avoir subi une perte d’emploi ou une réduction de leur revenu en raison de la COVID-19 ou prévoient subir de telles conséquences au cours des trois prochains mois, comparativement à 53 % auprès de la population générale sondée au Canada.

De plus, 28 % des répondants s’identifiant comme Autochtones s’attendent à devoir emprunter pour faire face à leurs dépenses élémentaires en raison de la COVID-19, comparativement à 19 % auprès de la population générale sondée. Notons aussi que 27 % des personnes handicapées disent s’attendre à avoir de la difficulté à payer leur loyer ou leur hypothèque dans les délais en raison de la COVID-19, comparativement à 20 % auprès de la population générale.

Les jeunes Canadiens ont de la difficulté à remplir leurs obligations financières

Le sondage sur les répercussions de la COVID-19 a aussi révélé que 66 % des répondants de 18 à 34 ans ont subi une perte d’emploi ou d’heures de travail en raison de la COVID-19 ou prévoient subir de telles conséquences, comparativement à 38 % chez les répondants de 55 ans ou plus. Tous les Canadiens sondés ont affirmé être responsables de prendre les décisions financières de leur ménage.

Le sondage indique que les jeunes Canadiens sondés seraient plus à risque d’avoir de la difficulté à remplir leurs obligations financières de base comme payer l’épicerie, ou encore le loyer ou l’hypothèque.

Une moins grande confiance parmi tous les groupes d’âge et groupes ethniques 

Les résultats du sondage révèlent que les Canadiens sondés se sentent également moins optimistes par rapport à leurs finances, avec seulement 13 % des répondants ayant affirmé se sentir en confiance quant à leur avenir financier. En comparaison, dans le Rapport sur l’indice de santé financière de la TD mené cinq mois plus tôt (novembre 2019), 20 % des répondants issus de milieux sociodémographiques semblables affirmaient avoir confiance en leur avenir financier.

« Les Canadiens, surtout les plus jeunes et les membres de collectivités diversifiées, ont été durement touchés par cette crise de santé publique. Maintenant plus que jamais, il est essentiel que les Canadiens aient accès à des conseils financiers avisés afin qu’ils comprennent mieux les options à leur disposition et qu’ils puissent rétablir leur situation financière sur une base individuelle, » explique Frank Psoras, premier vice-président, Stratégie client et Innovation à la TD.

Aider les clients à aller de l’avant

Depuis mars, plus de 300 000 clients ont travaillé avec la TD pour voir leurs options de répit financier, que ce soit le refinancement d’une dette ou le report de paiements de cartes de crédit ou de versements hypothécaires.

Pour continuer d’aider ses clients à avancer, la Banque a récemment lancé Conseils TD Prêts pour vous, une réponse coordonnée visant à aider les clients à reprendre en mains leurs finances à la suite de la COVID-19. À ce portail en ligne, les clients peuvent avoir accès à des conseils utiles et personnalisés ainsi qu’à de l’information comme des articles sur des sujets d’intérêt, notamment des renseignements sur le report de versement hypothécaire, le financement par emprunt et les options de répit financier.

Outre des ressources en ligne, Conseils TD Prêts pour vous comprend de la communication proactive pour aider les clients à régler leurs difficultés financières causées par la pandémie. Les clients qui cherchent du soutien afin d’investir pour l’avenir y trouveront aussi de l’aide et des conseils.

Les clients peuvent se rendre sur le portail Conseils TD Prêts pour vous récemment lancé et prendre rendez-vous – en ligne, au téléphone ou en personne – avec un conseiller afin d’obtenir des conseils personnalisés et du soutien pour les placements alors qu’ils continuent à aller de l’avant avec leurs finances.

Pour en savoir plus sur Conseils TD Prêts pour vous, consultez le www.td.com/conseilspretspourvous.