Vingt futurs leaders du Canada récompensés pour la création de collectivités plus inclusives

Jenna Harris a créé la première association d’élèves noirs de son école à la suite d’une réunion qu’elle avait organisée pour en savoir plus sur les expériences et préjudices que vivaient ses compagnons de classe. Harris compte entreprendre des études en génie biomédical ou électrique. 

Il suffit parfois d’une petite tape sur l’épaule pour changer toute une vie. C’est précisément ce qu’a vécu Jenna Harris, une élève de cinquième secondaire à qui une enseignante a suggéré de créer la toute première association d’élèves noirs de son école.

« Un jour, Mme Riley est venue me voir, m’a tapé sur l’épaule et m’a dit "Hé! Tu devrais faire ça", nous raconte Harris, une élève de l’école secondaire Cawthra Park à Mississauga en Ontario. Au départ, j’étais nerveuse : et si les gens ne voulaient pas participer? Mais au fond de moi-même, je savais que c’était une bonne idée. Notre école avait besoin d’un endroit sûr où les élèves pourraient parler franchement de leurs expériences, plutôt que de les refouler sans rien dire. »

Harris a donc décidé de relever le défi et c’est ainsi que l’association a vu le jour. La jeune fille aura ainsi contribué à bâtir un environnement plus inclusif, notamment en organisant des discussions de groupe, en invitant des conférenciers et en créant un espace dans lequel les élèves pourraient discuter de leurs expériences. Le dévouement dont elle a fait preuve lui a valu d’être choisie comme la lauréate d’une des vingt Bourses d’études TD pour le leadership communautaire remises cette année.

d’autres membres de l’association des élèves noirs de Cawthra Park. 

Harris accompagnée d’autres membres de l’association des élèves noirs de Cawthra Park. 

Le programme de bourses d’études souligne les réalisations de jeunes qui améliorent les choses et les aide à atteindre leurs objectifs scolaires en leur offrant jusqu’à 70 000 $ pour leurs droits de scolarité et leurs frais de subsistance pendant leurs études postsecondaires, ainsi que la possibilité d’un emploi d’été et des occasions de mentorat.

Harris nous a confié être encore sous le choc d’avoir remporté cette bourse.

« En tant que cocréatrice de l’association des élèves noirs de l’école secondaire Cawthra Park, Jenna Harris favorise l’instauration d’un changement social positif et contribue à créer un avenir plus inclusif, nous dit Jane Thompson, directrice générale, Bourses d’études TD pour le leadership communautaire, Groupe Banque TD.

Elle donne aux gens qui l’entourent les moyens de faire les choses du mieux qu’ils peuvent. Jenna Harris participait également au conseil étudiant, offrait du tutorat en mathématiques et en sciences et faisait partie du club de danse urbaine de son école. Toutes ces réalisations méritaient une récompense. »

Aux côtés de Harris, pendant la cérémonie de remises des bourses tenue à Ottawa en Ontario le 29 mai dernier, se trouvait Ivan Chiang.

Ivan Chiang parle avec un camarade de classe dans une salle de classe.

Ivan Chiang a choisi d’aller au-delà des solutions provisoires en mettant sur pied une véritable campagne médiatique fondée sur les récits de vraies personnes vivant dans la rue, dans le but d’inspirer un vent d’empathie à l’égard du sort de ces personnes et de déstigmatiser l’itinérance.

Chiang, un natif de Burnaby, en Colombie-Britannique, s’est fait dire de ne jamais regarder un sans-abri dans les yeux s’il devait en croiser un et de poursuivre sa route, sans s’arrêter. Ce conseil l’a toujours mis mal à l’aise : il ne comprenait tout simplement pas pourquoi il devrait composer différemment avec des gens dépourvus d’un toit. Pour déstigmatiser l’itinérance, Ivan a donc décidé de fonder une initiative dirigée par des jeunes, qu’il a appelée La Hot Potato Initiative.

« Notre nom, "La Hot Potato Initiative" ou l’initiative de la patate chaude, symbolise la menace de crise que représente l’itinérance, la stigmatisation associée à celle-ci et la façon dont la société jongle avec cette responsabilité », raconte Chiang, qui dit encore se rappeler avoir été renversé par un article traitant de la crise des sans-abri dans la région métropolitaine de Vancouver, et dans lequel on avançait que près de 4 000 personnes avaient besoin d’un toit de façon pressante.

« Un jour, ajoute-t-il, j’ai vu un autre article qui énumérait les bienfaits nutritionnels d’une patate cuite. C’est à partir de là que toutes les deux semaines, mes amis et moi, on investit les rues et on distribue des patates cuites aux résidents du quartier Downtown Eastside. Semaine après semaine, on est à même de constater à quel point un geste aussi simple peut faire une différence positive sur le moral des gens, tout en atténuant la faim. Parfois, le seul fait d’offrir un repas chaud tout en tenant une vraie conversation suffit à rallumer la flamme et à changer les choses. »

 Un groupe d'étudiants debout à l'extérieur.

Chiang a réuni autour de lui d’autres élèves de son école secondaire passionnés par cette cause et ensemble, ils entassent jusqu’à 250 repas chauds dans des glacières en vue de les remettre à des sans-abri du quartier Downtown Eastside.

La Hot Potato Initiative a été fondée par Chiang et par sept autres élèves de l’école secondaire Burnaby Mountain. Depuis, plus de 50 jeunes du Lower Mainland en Colombie-Britannique se sont joints à l’initiative.

« Les gestes parlent plus que les mots », nous dit Chiang, qui dépeint l’itinérance de Vancouver en récits et en visages sur Facebook. « Notre objectif est d’éliminer les barrières pour que les gens voient les itinérants comme des êtres à part entière », ajoute-t-il.

Cette année marque le 23e anniversaire du programme de Bourses d’études TD pour le leadership communautaire. Depuis sa création, le programme a remis plus de 22 millions de dollars à 460 élèves canadiens du secondaire, en prévision de leurs études postsecondaires.

Peut-être connaissez-vous une personne qui a réussi à rendre sa collectivité encore plus accueillante? C’est peut-être vous? Faites-nous savoir. Consultez le site Les Bourses études pour le leadership communautaire pour en savoir plus.

Theresa McLaughlin, vice-présidente exécutive et chef du bureau de marketing mondial, Groupe Banque TD, entourée d'un groupe d'étudiants à Ottawa.

À Ottawa (Ontario) le 29 mai 2018, on soulignait la contribution exceptionnelle de 20 jeunes leaders. Theresa McLaughlin, vice-présidente à la direction et chef du marketing à l’échelle mondiale, Groupe Banque TD faisait partie des personnes présentes venues célébrer la contribution exceptionnelle de ces élèves lauréats d’une Bourse d’études TD pour le leadership communautaire 2018.