Vous et votre conjoint êtes-vous sur la même longueur d’onde en ce qui concerne vos plans de retraite?

Imaginez la situation : vous avez travaillé dur toute votre vie pour faire vivre votre famille, vous avez investi votre argent judicieusement, et vous pouvez maintenant profiter de la retraite comme bon vous semble, que ce soit en jouant au golf le jour et en sirotant un verre de rouge le soir sur la terrasse, ou encore en dirigeant une petite entreprise pour vous garder occupé.

On croit rêver, n’est-ce pas?

Mais si vous faisiez partie, comme le révèle une récente étude1 menée pour la TD, des 16 % de travailleurs canadiens qui n’ont pas pensé à leurs cotisations à un régime d’épargne-retraite? Ou qui n’ont pas encore de plan de retraite? Et si vous et votre conjoint n’étiez pas sur la même longueur d’onde au sujet des dépenses d’aujourd’hui et de l’épargne pour demain?

Si c’est le cas, vous pourriez courir le risque de devoir compter vos sous à la retraite au lieu d’arpenter les terrains de golf.

De nos jours, la réalité de la retraite est très différente de celle qui prévalait pour les générations passées. Nous vivons plus longtemps, travaillons plus fort et n’épargnons pas autant. Dans le grand ordre des choses, c’est une recette pour une retraite que vous n’avez probablement jamais envisagée pour vous-même.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à penser à l’avenir.

C’est particulièrement vrai pour les couples qui épargnent pour la retraite. La vie de couple n’est pas facile, c’est bien connu, et parler de la retraite aujourd’hui peut engendrer son lot de défis. Chacun a sa propre idée de ce à quoi ressemblera sa retraite, mais il est essentiel que vous examiniez vos objectifs ensemble si vous voulez profiter d’une retraite à l’abri des problèmes.

Ce que vous-même considérez comme une cotisation « suffisante » à votre régime de retraite pourrait bien ne pas correspondre à l’idée que s’en fait votre conjoint.

Selon la même étude1 de la TD, 79 % des travailleurs canadiens croient que c’est une bonne idée de passer en revue leurs objectifs de cotisation à un régime d’épargne-retraite en dehors de la période des REER. L’étude révèle également que 20 % des travailleurs canadiens ne cotisent pas du tout à leur régime d’épargne-retraite.

« Comme couple, il est toujours important d’avoir un plan de retraite qui répond à vos besoins par rapport à vos objectifs à long terme », affirme Jenny Diplock, vice-présidente associée, Épargne et placements personnels, TD Canada Trust.

« Être sur la même longueur d’onde peut être difficile, mais en parler dès maintenant pourrait vous permettre d’atteindre vos objectifs combinés plus facilement et sans mettre de pression supplémentaire sur votre couple. Un gestionnaire, Services financiers personnels peut vous aider à élaborer un plan en fonction de vos objectifs, à court ou à long terme, et à gérer vos placements si votre situation financière venait à changer, vous assurant ainsi une tranquillité d’esprit. »

Le sondage révèle également que 23 % des Canadiens n’ont pas examiné leur plan d’épargne-retraite depuis plus d’un an, et que près d’un tiers des travailleurs canadiens se sentent stressés durant la saison des REER.

« Travailler avec un gestionnaire, Services financiers personnels peut apporter une valeur ajoutée, non seulement en vous encourageant à épargner davantage, mais aussi en vous guidant dans la manière de commencer à épargner en fonction de vos besoins, poursuit Jenny Diplock. Une telle démarche peut contribuer à réduire l’anxiété et le stress de la saison des REER et vous aider à vous assurer que vous et votre conjoint êtes sur la même longueur d’onde en ce qui a trait à vos plans pour la retraite. »

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider, vous et votre conjoint, à profiter d’une retraite plus confortable :

  1. Commencez maintenant : L’épargne-retraite n’est pas une priorité pour la plupart des travailleurs canadiens durant l’été, mais la période hors-saison des REER est un bon moment pour examiner vos finances et confirmer vos objectifs. Quel que soit votre plan de placement, être confortable avec votre approche d’épargne – et en discuter avec votre conjoint – pourrait vous aider à avoir le style de vie que vous souhaitez à la retraite.
  2. Obtenez des conseils : C’est toujours utile de pouvoir compter sur quelqu’un qui pourra vous aider à évaluer comment répondre le mieux aux besoins des deux membres du couple dans la planification de la retraite. Discutez avec un gestionnaire, Services financiers personnels pour déterminer la meilleure façon d’atteindre vos objectifs et réexaminez régulièrement votre plan de retraite pour vous aider à garder le cap.
  3. Réfléchissez à vos options : Il existe de nombreuses façons d’épargner pour la retraite. Bon nombre de Canadiens financeront vraisemblablement leur retraite au moyen d’une combinaison de régime enregistré d’épargne-retraite, de régime de retraite d’employeur et d’autres formes de revenu supplémentaire. Dépendant de vos objectifs, vos options peuvent aussi comprendre le CELI ou REER.
  4. Ne dépensez pas tout au même endroit : Pour bien des couples, la retraite peut être synonyme de voyages et de loisirs, mais il est important d’évaluer combien vous prévoyez dépenser – et à quelles fins – dès l’élaboration de votre plan pour vous assurer de ne pas compromettre votre investissement à l’avenir.
  5. Parlez-en maintenant : Discutez avec votre conjoint et essayez de vous entendre sur un montant de cotisation chaque mois. Pour atteindre vos objectifs de retraite ensemble, il est essentiel que vous décidiez d’où proviendront les fonds à investir. Par exemple, limiter les sorties au restaurant ou faire votre café à la maison le matin pourrait vous aider à épargner davantage chaque mois.
  6. Établissez des cotisations régulières : Passez plus facilement #EnModeRetraite avec les outils d’épargne automatisée de la TD, qui peuvent vous aider à investir automatiquement dans des Fonds Mutuels TD de façon régulière.