Vous prévoyez prendre votre retraite en solo? Vous n’êtes pas seul.

Devant la croissance continue de l’espérance de vie au Canada, de nombreux Canadiens craignent de vivre plus longtemps que durera leur épargne-retraite. Selon le nouveau sondage de la TD Retraite en solo, près de la moitié (47 %) des Canadiens de 40 ans ou plus prévoyant prendre leur retraite en solo en sont préoccupés – plusieurs d’entre eux sont inquiets de l’augmentation des frais de subsistance (63 %), d’un manque d’argent pour les articles de première nécessité (41 %) et d’une hausse des coûts des soins de santé (39 %).

« Vivre seul à la retraite est de plus en plus courant, mais le haut niveau d’anxiété accompagnant cette tendance est particulièrement frappant, affirme Rowena Chan, première vice-présidente, Planification financière, Gestion de patrimoine TD. Les Canadiens qui prévoient prendre leur retraite en solo sont extrêmement préoccupés de ne pas savoir s’ils épargnent suffisamment pour payer l’éventail de coûts qu’ils devront assumer pendant leurs vieux jours – comme les frais de subsistance et les coûts pour leurs propres soins en cas de maladie. »

Selon le sondage de la TD, près des deux tiers (65 %) des Canadiens de 40 ans ou plus qui sont présentement célibataires, séparés, divorcés ou veufs estiment qu’ils seront vraisemblablement seuls à leur retraite. Ce constat cadre avec les données du recensement de 2016 de Statistique Canada selon lesquelles les ménages d’une seule personne ont atteint un sommet et représentent le type de ménage le plus courant.

Que ce soit par choix ou par concours de circonstances, prendre sa retraite en solo est possiblement plus difficile que de le faire à deux. En effet, près de quatre Canadiens sur dix (39 %) prévoyant une retraite en solo croient être désavantagés quant à l’épargne-retraite par rapport aux couples à deux salaires. Les répondants (46 %) affirment éprouver des difficultés à épargner pour la retraite tout en gérant les factures courantes avec un seul salaire, puisqu’ils sont seuls à devoir payer toutes les dépenses.

Les Canadiens qui ne sont pas en couple et qui veulent passer en mode retraite peuvent cliquer ici pour obtenir des conseils pertinents.