Les plus touchés par la COVID ont besoin de nous