5 façons d’aider à améliorer vos finances en 2020

S’il vous arrive souvent de retenir votre souffle en attendant que votre solde bancaire s’affiche, ou si revoir vos relevés de carte de crédit vous effraie, vous avez peut-être l’impression que votre argent s’envole à mesure que vous le gagnez. Heureusement, vous pouvez prendre les rênes de vos finances personnelles en apportant quelques changements à votre façon de dépenser.

Nous nous sommes entretenus avec Judith Cane, une coach et experte en conseils financiers qui possède près de 30 ans d’expérience dans le secteur des finances. Elle aide les couples et les personnes seules à développer une relation plus saine avec leur argent. Découvrez ses conseils pour dépenser de façon plus éclairée en 2020.

Fixez vos objectifs financiers pour l’année

Demandez-vous quels objectifs vous souhaitez atteindre cette année, et comment vous y parviendrez. Souhaitez-vous économiser de l’argent pour un voyage? Rembourser votre prêt hypothécaire? « En mettant vos objectifs par écrit, en calculant les coûts qui s’y rattachent et en fixant des échéances, vous augmenterez vos chances de réussite », explique Mme Cane.

Pour plus de soutien, vous pouvez aussi ouvrir un dialogue sur vos finances avec votre conjoint ou avec un ami dont la situation ressemble à la vôtre. « C’est un peu comme lorsque l’on s’entraîne au gym : pour certains, c’est toujours plus agréable de le faire en compagnie d’une autre personne, rappelle Mme Cane. À titre d’exemple, votre conjoint et vous pourriez faire l’effort de prendre un moment une fois par semaine ou par mois pour discuter des factures, des montants dus et de ce que vous avez épargné pour évaluer votre progression vers vos objectifs. »

Examinez vos relevés bancaires pour vérifier à quels endroits vous dépensez le plus

Selon Mme Cane, si vous avez tendance à toujours refaire les mêmes dépenses excessives, il est crucial que vous apportiez des changements à vos habitudes de consommation et déterminiez d’abord quelles mesures vous pouvez prendre pour mettre en œuvre de tels changements.

« À titre d’exemple, si vous constatez que vous dépensez beaucoup dans des magasins qui proposent une grande variété de produits, et que cette vaste sélection vous pousse à trop dépenser, essayez d’éviter ces magasins pendant un certain temps », recommande-t-elle.

Faites-vous souvent des achats en ligne? Selon Mme Cane, vous gagneriez à vous désabonner des bulletins électroniques commerciaux et à supprimer vos renseignements personnels sur vos sites d’achat en ligne favoris. La suppression de vos renseignements aura pour effet de complexifier le processus de paiement : il vous faudra sortir votre portefeuille, trouver votre carte de crédit, vous souvenir de vos mots de passe et entrer à nouveau vos renseignements pour la livraison.

« La prochaine fois que vous serez prêt à acheter un produit en ligne, laissez-le attendre dans le panier d’achats pour une journée. Ne cliquez pas tout de suite sur le bouton “Acheter”. Prenez du recul et dormez là-dessus », dit Mme Cane.

Payez en argent comptant

Une fois que vos poches seront vides, vous ne pourrez plus dépenser. Avoir à remettre des billets ou de la monnaie pour payer vos achats vous forcera à être plus attentif que si vous utilisiez simplement un terminal de carte de débit ou de carte de crédit.

Selon Mme Cane, cette habitude pourrait vous inciter à reconsidérer certains achats. Il est toutefois important de prévoir une certaine marge de manœuvre dans votre budget pour assurer la réussite de cette stratégie.

« Comme dans le cas des régimes, à trop se priver, on finit par se rebeller! »

Créez des comptes bancaires distincts pour différents types de dépenses 

Pour aider à éviter ou à réduire le recours au crédit, Mme Cane recommande la mise en place de comptes bancaires distincts pour différentes catégories de dépenses. En approvisionnant ces comptes chaque mois, on s’assure de disposer des fonds requis au moment opportun. À titre d’exemple, on peut créer des comptes bancaires distincts pour les réparations automobiles, les activités des enfants, les voyages, ou pour constituer un fonds d’urgence (un choix éclairé). Les comptes créés devraient refléter vos principales dépenses. Vous pourriez aussi trouver avantageux de mettre en place un compte pour les cadeaux ou un compte pour le temps des fêtes, et d’y verser des fonds tout au long de l’année.

« Cela dit, si vous avez des dettes assujetties à un taux d’intérêt de 20 %, il serait probablement préférable pour vous de réduire ces dettes avant de créer des comptes bancaires distincts, nuance Mme Cane. Mais si vous êtes en mesure de placer un peu d’argent (voire juste 25 $ par mois) dans un fonds d’urgence auquel vous ne touchez jamais même quand votre principale priorité est de rembourser vos dettes, le fait de voir le solde de ce compte augmenter progressivement vous aidera à avoir confiance en votre capacité à gérer vos finances. »

Appelez vos amis plus souvent 

Vous est-il déjà arrivé de dépenser pour combler un vide dans votre vie, ou pour vous remonter le moral à la fin d’une journée de travail difficile? La prochaine fois que la solitude ou la tristesse vous envahira, Mme Cane vous suggère d’appeler un ami. « Allez prendre un café ensemble, visitez un musée lors de portes ouvertes ou invitez votre ami chez vous pour un repas-partage. »

On dit parfois que les plus belles choses de la vie n’ont pas de prix (ou sont peu chères), et c’est plutôt vrai.

« Par exemple, si vous faites plusieurs sorties par semaine avec votre conjoint ou vos amis, vous pourriez réduire vos dépenses en organisant une soirée de jeux de société et un repas-partage, note Mme Cane. Votre vie sociale n’a pas à vous coûter cher. En définitive, c’est le temps passé avec les personnes que vous aimez qui compte le plus. »