Comment les événements communautaires contribuent à donner vie et à élargir la portée du Mois de l’histoire des Noirs

Pour Exco Levi (aussi connu comme étant le roi du reggae au Canada), le Mois de l’histoire des Noirs est un événement important qui nous invite à nous souvenir des luttes menées par les communautés noires et des victoires qu’elles ont remportées. Mais selon lui, le Mois de l’histoire des Noirs prend véritablement tout son sens lors d’événements communautaires et culturels qui honorent les leaders de ces luttes et relatent leurs histoires.

« Chaque année, on se rappelle de souligner le Mois de l’histoire des Noirs en février. Mais le plus important, ce sont les événements qui célèbrent la musique traditionnelle, comme le mois de la musique reggae, ou les réalisations d’une communauté, comme les Trinidadiens ou les Jamaïcains par exemple. Dans ce type de rassemblement, on peut diffuser un message positif sur notre culture, peu importe la date. C’est dans ces moments qu’on continue de partager l’amour et l’inclusion », explique le lauréat de cinq prix Juno.

« Ces rassemblements nous permettent de prendre une pause et de célébrer autant les pionniers de notre culture que les jeunes qui changent les choses à l’heure actuelle. »

Selon lui, le pouvoir d’enseigner, de célébrer la diversité et de faire honneur à ces communautés repose en grande partie sur l’utilisation de la musique comme outil pédagogique. 

Le pouvoir des paroles

« Pour arriver à connecter les gens à quelque chose de plus grand, peu importe leur langue ou l’endroit où ils sont nés, il faut enseigner et mener par la musique », affirme le musicien. « Les enfants la comprennent avant même de savoir parler. Ils sont interpellés par la musique. Je crois que les artistes ont donc la responsabilité de l’utiliser pour favoriser la diversité et répandre l’amour. »

« La musique incite les gens à prêter attention », ajoute-t-il.

Exco Levi participera avec bon nombre d’autres artistes à la série TD du Mois de l’histoire des Noirs 2020, que la TD commandite depuis maintenant 10 ans. L’objectif principal de l’édition 2020, pendant laquelle la TD commanditera plus de 90 événements qui célèbrent la musique, l’art et la culture partout au Canada, est d’offrir une plateforme aux leaders et aux artistes de la communauté noire pour qu’ils puissent partager leurs points de vue sur le progrès qui reste à faire pour bâtir des collectivités plus inclusives. Cette année, Levi, né en Jamaïque, est la tête d’affiche du spectacle A Tribute to the Legends of Reggae, qui sera donné en février et au cours duquel il fera honneur à certains des plus grands de la musique reggae.

Un nouveau chez-soi, de nouveaux repères

Lorsqu’il est déménagé de la Jamaïque à la région du Grand Toronto en 2005 pour faire évoluer sa carrière de musicien, Exco Levi ne savait pas si sa nouvelle ville allait l’accepter comme il est. Il a aussi réalisé qu’il allait devoir s’ajuster à un paysage radicalement différent.

« J’ai déménagé dans un immeuble de quinze étages au coin de Jane Street et de Steeles Avenue. Je pouvais voir la Tour CN et tous les gratte-ciel. Je n’avais jamais été si haut. Moi qui venais de la campagne, de la brousse, et qui avais l’habitude d’être dans la nature, j’ai trouvé le paysage polarisant. »

Pour lui offrir une dose de familier, un ami a amené Exco Levi dans un quartier antillais. Au milieu des aliments et de la musique qu’il connaissait bien, le musicien a senti que le Canada était un endroit spécial. Explorer le marché Kensington de Toronto, près du quartier chinois, a contribué à approfondir ce sentiment.

La planète en un seul endroit

« J’ai été capable de voir le monde entier en un seul endroit. De voir la beauté du paysage multiculturel de Toronto. C’est important de se voir dans sa collectivité, confie-t-il. Chaque quartier de Toronto incarne une culture distincte. Ça a vraiment un effet sur notre personnalité collective et ma musique s’en inspire. Mes chansons portent sur la libération et l’unification. »

Exco Levi se rappelle qu’il regardait les prix Juno pendant ses premières années à Toronto, il y a 15 ans. À ce moment, jamais il n’aurait cru qu’il allait un jour monter sur cette scène.

En engagement à l’égard de la culture et de l’inclusion, toute l’année

Dans le cadre de son engagement quant à contribuer à établir des collectivités plus inclusives au moyen de La promesse TD Prêts à agir, la TD soutient bon nombre de programmes et d’événements se déroulant tout au long de l’année qui aident à soutenir ses valeurs fondamentales de diversité et d’inclusion.

The Remix Project est un organisme à but non lucratif digne de mention. Appuyé par la TD depuis plus de 10 ans, il aide à offrir une chance égale dans diverses disciplines artistiques aux jeunes issus de collectivités défavorisées. Sa mission est simple : aider à perfectionner le talent brut des jeunes en leur offrant des ateliers et des programmes de mentorat, afin qu’ils puissent trouver la voie du succès selon leurs propres conditions. Dernièrement, la TD s’est engagée à remettre des fonds supplémentaires à l’organisme pendant les trois prochaines années.

L’importance d’offrir différents points de vue

L’un des étudiants de The Remix Project, le très prometteur réalisateur et cinéaste Nathan Burland, dont le film a donné lieu à une conversation instructive pendant une table ronde le 27 janvier 2020 lors du lancement de la série TD du Mois de l’histoire des Noirs, explique que son film, ROYAL, offre un aperçu des conséquences qu’ont les stéréotypes véhiculés sur les hommes Noirs.

Le court métrage raconte le passage à l’âge adulte d’un jeune homme qui se trouve à un tournant de sa vie. Quand sa mère refuse de voir son fils devenir une victime de son entourage, il doit choisir entre devenir un criminel ou faire de sa famille et de sa collectivité sa priorité, et les décisions qu’il doit prendre par rapport à son avenir augmentent d’intensité.

« Je crois que ROYAL entraînera un nouveau dialogue, qui aura pour but de faire tomber des préjugés profondément ancrés et d’encourager les spectateurs à participer à leur collectivité et à prendre leur avenir en main », explique M. Burland.

Venez célébrer le Mois de l’histoire des Noirs et prendre part à l’un des plus de 90 événements alors que travaillons à bâtir un avenir plus inclusif. Pour participer à un événement dans votre région ou aux diverses célébrations culturelles, communautaires et musicales au-delà du mois de février, consultez la liste des événements du Mois de l’histoire des Noirs TD.