Comment se protéger de la fraude liée à la COVID-19

Les fraudeurs essaient toujours de profiter de la mésinformation et des situations de crise pour cibler les personnes vulnérables, et la situation liée à la COVID-19 n’en est pas épargnée.

Les fraudeurs contribuent de plus en plus aux pertes financières en ciblant leurs victimes par différents moyens : appels téléphoniques, courriels, messages texte et courrier. En 2019 seulement, les Canadiens ont rapporté des pertes de plus de 100 millions de dollars selon le Centre antifraude du Canada.

Un sondage mené récemment par la TD a révélé que la majorité des Canadiens répondants (61 %) font un lien étroit entre l’isolement social et la vulnérabilité à la fraude, puisque les personnes isolées ne connaissent peut-être personne qui pourrait leur faire remarquer qu’elles se retrouvent face à un fraudeur.

Les fraudeurs tentent sans relâche de cibler des Canadiens, et les périodes de volatilité telles que la pandémie de COVID-19 en constante évolution rendent les potentielles victimes encore plus vulnérables. En guise de précaution, la GRC a avisé les Canadiens d’être à l’affût d’arnaques reliées à la crise sanitaire actuelle, y compris l’hameçonnage, les logiciels malveillants et les campagnes de courriels malveillantes.

Pour vous aider à vous protéger et à protéger vos proches et votre entreprise en ces temps difficiles, vous trouverez ci-dessous quelques exemples des types de fraudes les plus courants qui touchent les Canadiens, ainsi que de l’information pour vous aider à mieux vous outiller pour les déceler avant qu’il ne soit trop tard.

Logiciels malveillants et hameçonnage

« Logiciel malveillant » est un terme fourre-tout englobant les logiciels espions, les pirates de navigateur et les faux logiciels de sécurité. Une des façons les plus communes de propager les logiciels malveillants est par l’envoi de courriels d’hameçonnage. Lisez cet article pour en savoir davantage sur comment vous protéger des logiciels malveillants et de l’hameçonnage.

Arnaques visant les aînés

Les aînés sont de plus en plus dans la mire des fraudeurs financiers. Ils attrapent souvent les aînés en créant une fausse urgence ou un faux sentiment d’urgence sur la raison des fonds demandés. Aidez les membres de votre famille à se protéger contre la fraude en les renseignant sur les arnaques courantes, telles que l’« arnaque des grands-parents », où des grands-parents se font arnaquer en envoyant de l’argent à quelqu’un prétendant être son petit-enfant ou un autre membre de la famille dans un autre pays. Un autre type d’arnaque courante est la fraude amoureuse, où les fraudeurs utilisent des sites de rencontre légitimes pour extorquer de l’argent à une personne à la recherche d’un compagnon ou d’une compagne.

Fraude du courriel d’entreprise compromis

Le courriel n’est pas un moyen de communication sûr, et les fraudeurs l’utilisent à leur avantage. Rappelez-vous de toujours vérifier les directives de paiement au téléphone ou en personne, suivez toutes les politiques et contrôles internes et considérez tout message prétendant qu’un changement a été porté à votre compte comme un indicateur d’alerte. Lisez cet article à propos du courriel d’entreprise compromis pour en savoir davantage sur les façons de vous protéger et protéger votre entreprise.

Fraude par virement électronique

Une fraude par virement électronique a lieu lorsqu’un tiers est en mesure d’intercepter un virement de fonds par courriel et de deviner ou d’obtenir le mot de passe, volant ainsi les fonds au destinateur. Apprenez comment réduire les risques de fraude par virement électronique en vous inscrivant à la fonction Dépôt automatique de Virement Interac.

Comment vous protéger contre la fraude

Alors que la fraude devient de plus en plus sophistiquée, il est plus important que jamais d’être vigilant et de reconnaître votre rôle dans l’identification et la prévention de la fraude. Nous avons énuméré quelques conseils pour vous aider à assurer la sécurité de votre famille, vos amis et vous-même.

  • Surveillez les sources d’information officielles. Si vous cherchez de l’information et des mises à jour concernant la COVID-19, visitez des sites gouvernementaux officiels comme le site du Gouvernement du Canada ou le site de l’Organisation mondiale de la Santé pour des mises à jour en temps réel et pertinentes. Ne consultez que les nouvelles des organisations que vous connaissez et en qui vous avez confiance. Ne cliquez pas sur des liens ou ne consultez pas de sites que vous ne reconnaissez pas, car ces sites pourraient contenir des logiciels malveillants. Et n’oubliez jamais que ce vieil adage prévaut toujours : si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas!

  • Prêtez attention aux alertes de fraude. De nombreuses banques utilisent de plus en plus les messages textes pour communiquer avec leurs clients. En vous abonnant à des services comme Alertes de fraude TD, vous recevrez des messages textes qui vous alerteront si une activité suspecte est décelée dans votre compte bancaire personnel. Il s’agit d’une façon simple et gratuite qui vous évitera d’être victime d’une fraude.

  • Consultez régulièrement vos relevés, vos comptes en ligne ou vos applications bancaires. Le fait de vérifier régulièrement les mouvements de vos comptes vous permet de déceler aisément toute opération potentiellement frauduleuse. Les applis de gestion des dépenses, comme l’appli Dépense TD, peuvent également vous aider à lutter contre la fraude au moyen d’avis d’opération d’achat en temps réel, ce qui facilite la détection d’opérations douteuses.

  • Protégez votre NIP. En tant que titulaire d’une carte de crédit et de débit, il vous incombe de protéger votre NIP. Personne, et pas même votre banque, ne doit connaître votre NIP. Il est vital de ne jamais le divulguer à quiconque, que ce soit en personne, au téléphone, en ligne ou par la poste.

  • Ayez des conversations avec les membres de votre famille et vos amis. Selon le Centre antifraude du Canada, les aînés figurent de plus en plus dans la ligne de mire des fraudeurs. Aidez à protéger les membres de votre famille en leur parlant des escroqueries les plus courantes, comme celles qui visent spécifiquement les personnes âgées au Canada.

Si vous êtes victime d’une fraude, signalez-la! Il est impératif que les personnes ayant perdu de l’argent aux mains de fraudeurs le signalent à la police et au Centre antifraude du Canada. Et partagez votre histoire, car votre expérience peut aider quelqu’un d’autre à éviter le même piège.