Conseils pour gérer vos finances en cas d’interruption de travail

Que vous ayez un emploi permanent ou que votre emploi soit plus précaire, planifier en vue des imprévus est un élément essentiel de tout plan financier.

Peu importe la nature de l’interruption de travail que vous pourriez subir, voici quatre conseils judicieux pour garder le contrôle de vos finances en cas d’imprévu.

1. Révisez votre budget fréquemment... et respectez-le!

Surveiller son budget et le réviser en temps réel lorsque sa situation personnelle change est toujours une bonne idée. Mais lorsqu’un imprévu financier survient, il est nécessaire de le revoir immédiatement et d’y apporter les ajustements nécessaires avant que vous ne perdiez le contrôle de la situation. Parcourez vos dépenses pour les catégoriser et séparez celles qui sont fixes (p. ex. prêt hypothécaire, services publics, épicerie) de celles qui sont variables (p. ex. repas à l’extérieur, divertissements, nouveaux vêtements, produits de luxe). Passez en revue vos relevés de carte de crédit et repérez tous les abonnements de services que vous auriez pu accumuler. Demandez-vous si vous avez réellement besoin de tous ces abonnements de télévision ou de ces services de musique en continu. Souvent, il est possible d’augmenter votre revenu disponible simplement en réduisant certaines de ces dépenses variables, même si c’est pour une courte période. Une fois que vous avez identifié où il est possible de réduire vos dépenses, respectez votre nouveau budget jusqu’à ce que votre situation s’améliore.

2. N’oubliez pas que vous avez une collectivité autour de vous

Les temps plus durs font souvent ressortir notre bon côté. Si vous vous retrouvez à faire face à une difficulté inattendue sur le plan du travail, n’oubliez pas que vous avez une famille, des amis, des voisins et toute une collectivité qui peuvent vous aider. Un revers tel qu’une perte d’emploi peut avoir des répercussions considérables sur vos finances et votre vie, mais il y a certainement des personnes et des programmes près de vous qui pourraient vous soutenir. Par exemple, vous pourriez échanger des services de gardiennage ou de covoiturage.

3. Restez en contact avec votre conseiller financier ou votre conseillère financière

Si vous avez un conseiller financier ou une conseillère financière, restez en contact avec lui ou elle pour vous assurer que vos finances sont sur la bonne voie et que votre budget est adapté à vos besoins. Si vous n’en avez pas, considérez l’option d’en avoir un. Bien des gens croient qu’il faut un certain revenu ou des actifs pour avoir y avoir recours, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Informez-vous maintenant, pendant que vous travaillez, sur ce qu’il faut pour faire appel à un conseiller financier ou à une conseillère financière.

Selon l’indice de santé financière de la TD du, découlant d’un sondage sur la santé financière de plus de 10 000 Canadiens et Canadiennes, ceux et celles qui demandent des conseils financiers prennent souvent de meilleures décisions. En revanche, les personnes qui prennent des décisions financières par elles-mêmes font partie des plus vulnérables sur le plan financier. Celles qui sont en bonne santé financière sont plus susceptibles de prendre les décisions au sujet des affaires bancaires avec un autre adulte du ménage (38 %), alors que les personnes vulnérables financièrement sont plus susceptibles de prendre des décisions sur les affaires bancaires par elles-mêmes (69 %).

4. Constituez-vous lentement un fonds d’urgence

L’indice de santé financière de la TD a révélé que quatre répondants au sondage sur dix (41 %) n’ont pas suffisamment d’épargne pour payer les dépenses d’une semaine. Que vous travailliez dans l’économie à la demande ou dans un secteur plus traditionnel, mettre une petite partie de votre revenu à chaque paie dans un fonds d’urgence pourrait être très utile si une difficulté financière survenait.

Peu importe votre fonction ou le secteur dans lequel vous travaillez, il est toujours mieux d’être préparé en cas d’imprévu. Non seulement cela contribuera à vous donner confiance que vous serez en mesure de payer vos dépenses courantes si une crise financière survenait, mais cela vous procurera également un compte disponible justement à cette fin et qui vous aidera à éviter de puiser dans votre épargne à long terme ou votre épargne-retraite. Et vous pouvez mettre de l’argent de côté petit à petit, au fil du temps, lorsque vous travaillez. 

Une difficulté financière inattendue peut amener son lot de stress. C’est pourquoi il est important d’intégrer cette option dans votre plan financier et d’être préparé à aller chercher l’aide nécessaire au besoin.

Cela pourrait aussi vous intéresser :