Comment la TD utilise de nouveaux outils pour aider les organismes à but non lucratif à s’adapter à de nouveaux défis

Shannon Doram sait qu’elle n’a pas toutes les réponses à ses questions. Elle sait aussi que c’est normal qu’elle ne les ait pas.

À titre de présidente et de chef de la direction du YMCA de Calgary, Shannon Doram est habituée à ce que les gens se tournent vers elle lorsqu’ils sont dans le besoin. Elle et son équipe sont solidement ancrées dans le paysage communautaire de Calgary, en aidant les gens de tous âges à appartenir à la collectivité, à croître, à évoluer et à diriger, et ce, par l’intermédiaire de leurs programmes de santé et de bien-être, de leadership, de sensibilisation communautaire et de garde d’enfants.

Mais les difficultés financières découlant de la pandémie de COVID-19 ont forcé de nombreux organismes à but non lucratif, y compris le YMCA de Calgary, à se mettre en quête de renseignements et de conseils pour eux-mêmes, afin de gérer leur nouvelle réalité.

De nombreux organismes à but non lucratif canadiens exercent déjà leurs activités dans des marges très serrées en temps normal, en faisant appel à une combinaison de moyens allant du financement public et privé à des activités de financement et du parrainage individuel pour survivre. Malheureusement, bon nombre de ces sources de fonds ont été gravement compromises par la pandémie, ce qui a forcé ces organismes soit à mettre du personnel à pied, soit à fermer leurs portes pour de bon.

Et au même moment, dans bien des cas, la demande pour leurs services s’accroît, tout comme leurs dépenses, le tout dans un contexte où ces organismes cherchent à protéger leurs intervenants et à se tourner vers une prestation de services en ligne.

Pour aider les organismes à but non lucratif canadiens à s’adapter à leur nouvelle situation financière, la TD a lancé une série de webinaires, dont le premier a été diffusé en juin. Qu’il s’agisse des organismes à but non lucratif ou des collègues de la TD qui collaborent avec ces derniers, cet outil a pour but de tous les doter des outils nécessaires et des renseignements vitaux pour naviguer ensemble et avec succès dans les remous qu’a entraînés la COVID-19.

« Le fait d’obtenir la vue d’ensemble des marchés mondiaux ainsi que des retombées qu’ont ou que pourraient avoir les changements sur nous, comme les revenus philanthropiques, est particulièrement important pour nous : c’est ce qui nous permet d’entrevoir à quoi pourrait ressembler notre avenir financier, et de songer à d’autres façons d’amasser des fonds », a indiqué Shannon Doram, qui faisait partie des 459 participants qui se sont inscrits au tout premier webinaire de la série.

« Le YMCA de Calgary, a ajouté Shannon Doram, vient tout juste de rouvrir ses portes en juillet. C’est dire à quel point le choix du moment pour présenter ce webinaire s’est avéré considérablement utile pour nous.

« Ce webinaire m’a donné les outils dont j’avais besoin pour retourner à ma table à dessin et déterminer ce que nous devrions faire à l’avenir et comment nous pourrions aborder l’économie et nos revenus sous un autre angle, a-t-elle précisé.

« Dans l’ensemble, nous nous attendons à connaître quelques années difficiles, mais le webinaire a certainement contribué à me donner confiance quant à ma situation actuelle : même si je n’ai pas toutes les réponses à mes questions, ce n’est pas grave, puisque de toute manière, personne n’a les réponses à ces questions non plus. Nous apprenons au fur et à mesure, tout en nous aidant les uns les autres à mesure que nous avançons. »

Favoriser une résilience économique dans le secteur des organismes à but non lucratif

Imagine Canada, un organisme de bienfaisance national qui vient en aide aux organismes de bienfaisance et à ceux à but non lucratif, prévoit qu’en raison de la COVID-19, les organismes de bienfaisance canadiens pourraient perdre jusqu’à 9,5 milliards de dollars, en plus de devoir mettre à pied plus de 117 000 employés, et ce, pour le seul exercice 2020. Et ce ne sont pas uniquement les 2,4 millions de Canadiens qui travaillent dans le secteur qui seront touchés, mais également les collectivités qu’ils servent.

« Nous avons consacré plus d’un mois à faire des recherches avant de nous lancer dans la conception du premier webinaire », a raconté Andrea Robertson, qui a pris part à la conception de la série de webinaires en tant que vice-présidente, Services d’investissement responsable et organismes sans but lucratif à la TD.

« J’ai d’abord parlé à de nombreux leaders du secteur, en plus d’avoir visionné un grand nombre de webinaires pour trouver quelle était l’information dont avaient besoin les organismes à but non lucratif, mais qui était absente du matériel actuel, a ajouté Andrea Robertson. Nous tenions à nous assurer, compte tenu des demandes qui monopolisaient leur temps, que nous leur donnions de la valeur. »

Le premier webinaire de la série réunissait des économistes et des leaders des organismes à but non lucratif, y compris Bruce MacDonald, président et chef de la direction d’Imagine Canada, ainsi que l’économiste en chef de l’organisme, Brian Emmett. À leurs côtés, on retrouvait Beata Caranci, économiste en chef à la TD.

La première vidéo de la série nous dressait un vaste portrait des perspectives économiques intersectorielles pour les organismes à but non lucratif à la lumière des dégâts causés par la COVID-19. Son objectif était de faire comprendre aux participants les changements actuels et potentiels en cours, ainsi que de leur permettre de déterminer des occasions de revenu au moment de planifier un avenir incertain.

Soutenir le secteur à but non lucratif de l’intérieur

En plus d’offrir des webinaires à ceux qui travaillent pour le secteur à but non lucratif, la TD a également préparé les collègues qui travaillent dans ce secteur en les soutenant au moyen d’une série de webinaires internes destinés aux employés dans le cadre de l’Initiative de résilience des collectivités TD (lancée en avril cette année, pour soutenir le secteur à but non lucratif pendant la pandémie de COVID-19). Partie intégrante de La promesse TD Prêts à agir, cette initiative de 25 millions de dollars canadiens repose sur un engagement à financer des organismes et des groupes communautaires, et à collaborer avec eux.

Le premier de ces webinaires de formation interne a permis aux employés de la TD d’en savoir plus au sujet de l’offre constamment renouvelée de subventions aux entreprises et d’initiatives de financement du gouvernement, de façon à ce qu’ils puissent transmettre ces connaissances aux organismes communautaires.

Plus de 100 collègues de la TD qui répondent aux besoins du secteur à but non lucratif ont participé au webinaire interne, ce qui leur a permis de procéder à un examen détaillé de toutes les subventions gouvernementales offertes aux organismes à but non lucratif et aux organismes de bienfaisance, ainsi que des prêts et des services bancaires offerts pour soutenir les organismes durant la pandémie de COVID-19, tout en clarifiant l’information sur l’admissibilité à ces divers programmes.

« Après un audit mené à l’échelle des secteurs d’activité pour déterminer comment nos services bancaires commerciaux et aux PME, de même que nos centres de conseils pourraient mieux soutenir le secteur. Nous sommes arrivés au constat que même si le personnel avait reçu quantité de formations sur les nouveaux programmes de subvention et de prêts, le discours qu’a utilisé le gouvernement s’est avéré pour le moins ambigu, nous a confié Andrea Robertson.

« Compte tenu de la vitesse à laquelle les programmes ont été mis sur pied, il régnait toujours une certaine confusion quant aux critères d’admissibilité prévus pour les organismes à but non lucratif; nous nous sommes donc attelés à la tâche d’en apprendre le plus possible, le plus rapidement possible, sur le contenu de ces programmes, a-t-elle ajouté.

« Nous soutenons le secteur des organismes à but non lucratif en nous assurant que nos conseillers d’affaires comprennent en quoi ces programmes s’avèrent pertinents pour les organismes qui offrent ces programmes et services essentiels aux collectivités partout au Canada », a précisé Andrea Robertson, en ajoutant que le processus de conception des webinaires est loin d’être terminé, bien au contraire, puisque la pandémie continue de sévir.

« Nous poursuivons notre travail avec les organismes à but non lucratif afin de recueillir des commentaires sur les prochains thèmes que nos webinaires pourraient aborder. En apprenant ensemble et en collaborant, nous espérons qu’en fin de compte, ce seront nos collectivités qui en profiteront. »

Joignez-vous à la conversation

Cliquez sur les liens ci-dessous pour vous inscrire aux webinaires à venir.

COVID-19 : perspectives économiques (webinaire offert en français) – Le 2 octobre, de 13 h 30 à 14 h 30 (HAE)

Aider les Canadiens vulnérables à obtenir les aides financières et les prestations liées à la COVID-19 – Le 17 septembre, de 14 h à 15 h (HAE)

OSBL : comment gérer vos finances durant la crise de la COVID-19 (webinaire offert en français) – Le 22 septembre, de 13 h à 14 h (HAE)

Planifier pour l’avenir : une évaluation de la confiance financière – Le 23 septembre, de midi à 13 h 30 (HAE)

 

Cliquez sur les liens ci-dessous pour écouter les enregistrements des webinaires passés.

COVID-19 : perspectives économiques

Gestion de vos fonds de dotation

COVID-19 : un aperçu sur les collectes de fonds

COVID-19 : gérer les paiements et la prévention de la fraude (à l’intention des OSBL)