Découvrez l’histoire d’une femme qui contribue à définir la prochaine génération du secteur de l’IA

Cette semaine, les plus éminents cerveaux du secteur de l’intelligence artificielle (IA) au Canada se réuniront à Toronto dans le cadre de la conférence annuelle présentée à l’occasion du festival technologique Elevate. Il s’agit d’un événement rassemblant la prochaine génération d’innovateurs et d’experts techniques visant à faire briller le Canada en tant que chef de file sur la scène mondiale du secteur de la technologie et de l’innovation. Cette année, Paige Dickie (qui se joint à Layer 6, la division d’IA de la TD), parlera des défis associés à l’édification d’un secteur canadien de l’IA concurrentiel à long terme à l’échelle mondiale.

Avant la conférence, Paige nous a parlé un peu de ces défis, de son parcours professionnel en tant que femme dans le domaine de l’IA et de la façon dont son nouveau poste au sein de l’équipe Layer 6 de la TD appuiera l’adoption de pratiques responsables en matière d’IA à la Banque.

Comment décririez-vous votre expérience en tant que femme dans le secteur de l’IA?

P.D. : Les entreprises cherchent à diversifier leurs équipes et, considérant le ratio actuel hommes-femmes dans le secteur de la technologie, je crois que le besoin de promouvoir la représentation des femmes afin d’élargir les horizons du milieu n’a jamais été aussi urgent. J’imagine qu’on peut donc dire que le fait que je sois une femme est plutôt à mon avantage. Ceci étant dit, je demeure prudente avant d’accepter tout nouveau poste afin de veiller à être entourée de personnes qui me traiteront avec équité et qui m’offriront les mêmes perspectives d’avenir qu’à mes confrères.

Comment décririez-vous votre parcours professionnel à ce jour?

P.D. : En un mot : gratifiant. Choisir une carrière à laquelle me consacrer pour le reste de ma vie n’a jamais été ma tasse de thé. J’y vais au jour le jour et je suis satisfaite des résultats jusqu’ici. Au cours de mon parcours, j’ai été amenée à travailler dans les domaines de l’ingénierie, des services-conseils, des solutions d’IA dans le secteur bancaire et de la recherche sur l’apprentissage machine. Chaque expérience m’a permis de croître d’une manière unique. Je n’ai aucun doute que mon prochain rôle au sein de l’équipe Layer 6 ne fera pas exception.   

Parlez-nous un peu de votre nouveau poste. 

P.D. : Je vais aider la TD à exploiter plus efficacement la puissance de l’IA et de l’apprentissage machine en travaillant avec divers secteurs d’activité dans le but de comprendre les différents aspects de leur travail, de leurs produits et de leur clientèle et de cerner les occasions et les défis qui se présentent à eux. Le but de cette approche stratégique descendante visant l’intégration de l’IA permettra d’améliorer le taux de réussite quant à la mise en place et à l’adoption de nouvelles technologies, ce qui permettra du même coup d’améliorer les produits, les capacités et les services offerts aux clients.

L’objectif de la conférence Elevate est de réunir des innovateurs afin d’aider à trouver des solutions aux défis de la société grâce à la diversité et à la collaboration. Quelle importance accordez-vous à la promotion d’une plus grande diversité dans le secteur de l’IA? Quel rôle joue la diversité quant à votre choix d’employeur? 

P.D. : J’ai toujours été intéressée par la question de l’équité en matière d’IA. Pour moi, la diversité, c’est de créer quelque chose de mieux. Si le monde qui nous entoure ne reflète pas cette idée, c’est que nous utilisons les mauvais outils. C’est important pour moi d’essayer de répondre à des questions telles que « Comment pouvons-nous mettre au point des modèles d’IA et d’apprentissage machine équitables et non biaisés? », puisque ce sont des personnes, elles-mêmes inconsciemment biaisées, qui programment ces modèles.

Pour ce qui est de la deuxième question, travailler dans un milieu ayant pour valeurs l’égalité des chances et la diversité est essentiel pour moi. Chaque personne possède son bagage unique d’expérience et de compétences et je crois que la collaboration est ce qui nous permet d’avancer.

Nous savons que vous ne pouvez pas révéler trop d’information avant la conférence, mais que pouvez-vous nous dire sur votre participation à la discussion de groupe avec Ed Clark, ancien chef de la direction de la TD?

P.D. : Ed et moi prendrons part à une discussion informelle sur les défis associés à l’édification d’un écosystème canadien d’IA concurrentiel sur la scène mondiale. Nous pourrions aborder des sujets comme la course aux talents dans le secteur des technologies, les solutions pour combler l’écart entre le milieu universitaire et le secteur, le soutien aux entreprises canadiennes en démarrage axées sur l’IA, l’incidence économique ainsi que d’autres questions plus vastes liées à la position du Canada dans la course mondiale vers l’IA.


La conférence sur l’IA présentée dans le cadre du festival Elevate et parrainée par la TD se veut une vitrine des meilleurs talents en IA au Canada et vise à doter les étudiants qui seront les futurs leaders de ce secteur des compétences indispensables pour occuper les emplois de demain.