Mois national de l’histoire autochtone – Shawn Hunt et son œuvre « Flipping the Bird »

Pour plusieurs, l’expression « Flipping the Bird » ou « faire un doigt d’honneur » décrit un geste bien précis.

Toutefois, l’artiste de Vancouver Shawn Hunt espère qu’avec un peu de chance, cette expression pourrait revêtir un nouveau sens et même susciter une importante conversation sur la vérité et la réconciliation au Canada.

Flipping the Bird est le titre de la sculpture provocante de Shawn Hunt qui est actuellement exposée dans les bureaux de Gestion de patrimoine TD au siège social de la TD à Vancouver.

Flipping the Bird s’inspire des « totems de la honte », un type de totem qu’on travaille et érige pour critiquer quelqu’un qui aurait mal agi envers nous ou notre famille. Ce totem sert de rappel visuel du méfait jusqu’à ce que le fautif corrige son acte répréhensible.

Shawn Hunt explique que son totem de la honte, sculpté dans du cèdre rouge, a été créé en réponse aux mauvais traitements infligés aux peuples autochtones dans tout le Canada, mais au lieu de simplement travailler et ériger un totem de la honte traditionnel, il a décidé d’aller un peu plus loin. Il a créé un totem de la honte inversé, plaçant l’aigle qui irait normalement au sommet du totem, en bas.

Un doigt d’honneur, dans tous les sens de l’expression.

Ainsi, Shawn Hunt a pu créer une pièce illustrant les injustices envers les peuples autochtones d’une manière que les peuples autochtones et non autochtones comprendraient.

« Je voulais passer un message avec mon œuvre », explique Shawn Hunt.

« Bien sûr je veux que le titre fasse rire, mais surtout, je voulais susciter des conversations au sujet de l’injustice historique dont les peuples autochtones ont été victimes. Flipping the Bird, c’est ma façon d’essayer de me réapproprier notre culture. »

Pour Shawn Hunt, qui est membre de la Première Nation Heiltsuk et qui a aussi des origines françaises et écossaises, l’œuvre témoigne de la relation entre les peuples autochtones et le Canada.

Elle est censée être une représentation visuelle des appels à l’action lancés dans le cadre de l’initiative de vérité et réconciliation et des progrès du Canada à y donner suite.

Par conséquent, explique Shawn Hunt, son œuvre, comme le processus de vérité et réconciliation, est incomplète.

L’intention de l’artiste est que la pièce soit traitée comme un totem de la honte traditionnel, c’est-à-dire qu’il sera retourné seulement une fois que le Canada aura rectifié la situation quant aux mauvais traitements subis par les peuples autochtones.

« On n’a qu’à regarder les nouvelles pour voir qu’il reste encore du travail à faire », dit-il.

« Ce n’est pas assez de présenter des excuses. Il faut joindre le geste à la parole, insiste Shawn Hunt. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’on pourra parler de réconciliation. Si on y arrive de mon vivant, j’envisagerai la possibilité de retourner mon totem. »

Né à Vancouver, en Colombie-Britannique et issu d’une famille d’artistes, Shawn Hunt a appris l’art traditionnel Heiltsuk et le travail du bois et du métal de son père, Bradley Hunt. Fort de ses apprentissages, il a pu créer cette œuvre, qui pousse à la réflexion, et plusieurs autres.

Flipping the Bird est actuellement exposée dans les bureaux de Gestion de patrimoine TD au siège social de la TD à Vancouver, qui est situé sur le territoire non cédé des peuples Salish du littoral, y compris les territoires des nations Skwxwú7mesh (Squamish), Stó:lō et Səl̓ílwətaʔ/Selilwitulh (Tsleil-Waututh) et xʷməθkʷəy̓əm (Musqueam).

La TD s’est engagée depuis longtemps à travailler avec les peuples autochtones du Canada. Grâce à des efforts continus pour sensibiliser notre personnel sur le passé et l’histoire vivante des peuples autochtones, pour attirer des talents autochtones et pour soutenir le développement économique et la constitution d’un patrimoine pour les communautés autochtones, la TD s’engage à soutenir activement les appels de la Commission de vérité et réconciliation aux entreprises canadiennes.

Pour en savoir plus sur l’engagement de la TD à favoriser un avenir brillant, dynamique et prospère pour les peuples et les communautés autochtones, lisez le rapport La TD et les communautés autochtones du Canada 2019.

Par l’intermédiaire de la plateforme d’entreprise citoyenne de la TD, La promesse TD Prêts à agir, nous nous appliquons à favoriser l’amplification de voix sous-représentées et provenant de la diversité en art et en culture. Pour en savoir plus sur ce que fait la TD afin que l’art serve de catalyseur du dialogue, visitez https://www.td.com/ca/fr/a-propos-de-la-td/la-promesse-a-agir/collectivites-inclusives/art/