Jessica Moorhouse : L’établissement d’objectifs est la clé de toute stratégie d’investissement autonome

Jessica Moorhouse est une experte en finances de la génération Y titulaire de la certification Accredited Financial Counsellor CanadaMD; elle est aussi une blogueuse primée et l’animatrice du balado Mo’ Money. Dans cette publication commanditée par Placements directs TD, elle explique pourquoi il ne sert à rien de parler de « comment » investir si on n’a pas défini le « pourquoi ».


Par Jessica Moorhouse
Commandité par la TD

Quand je donne un atelier ou un webinaire à de nouveaux investisseurs, les questions les plus fréquentes que je me fais poser tournent habituellement autour de la façon dont on devrait investir son argent. Des questions comme celles-ci :

  • « Devrais-je investir dans des actions? Des fonds négociés en bourse? Des fonds communs de placement? »
  • « Dans quoi puis-je investir pour doubler la valeur de mon investissement? »
  • « Dans quoi devrais-je investir… en général? »

Ce sont toutes des questions intéressantes et légitimes, mais pas nécessairement les premières que l’on devrait se poser. En fait, il y a une autre question à laquelle on doit répondre avant de pouvoir parler d’où on devrait investir son argent.

Voici cette question : Quel est votre objectif de placement?

La planification des placements commence par l’établissement d’objectifs

Je crois qu’il ne sert à rien de parler de « comment » investir si on n’a pas défini le « pourquoi ». Trop souvent, les gens ne réfléchissent pas aux raisons pour lesquelles ils investissent leur argent.

Mais le fait est que vos décisions de placement changeront en fonction de vos objectifs de placement. Par exemple, vous ferez des choix différents si vous investissez pour atteindre des objectifs à court terme (de 1 à 2 ans), à moyen terme (de 2 à 5 ans) ou à long terme (5 ans et plus). Investir pour la retraite n’est pas la même chose qu’investir pour un mariage ou pour une mise de fonds sur une propriété.

Pourquoi vous n’avez peut-être pas pensé aux objectifs de placement jusqu’ici

Jusqu’à maintenant, vous n’avez peut-être pas passé beaucoup de temps à réfléchir à l’établissement d’objectifs pour vos placements; selon moi, voici pourquoi.

D’abord, si vous avez l’habitude de faire affaire avec un conseiller qui gère votre portefeuille de placement, il est probable que vous ayez discuté de vos objectifs de placement lors de vos premières rencontres avec lui avant qu’il vous bâtisse un portefeuille qui en tienne compte.

Cependant, si c’était la dernière fois où vous avez discuté de vos objectifs de placement, il est peut-être temps d’en reparler avec votre conseiller (car les objectifs de placement, c’est comme la vie, ça évolue) ou de songer à investir avec quelqu’un d’autre si votre conseiller actuel ne vous convient pas.

Ensuite, si vous avez investi par l’entremise d’un conseiller-robot, vous avez probablement choisi vos objectifs de placement dans le questionnaire d’investisseur initial que vous avez rempli au moment d’ouvrir votre compte. Dans ce cas, tout comme l’aurait fait un conseiller en placement, un portefeuille a été sélectionné pour vous d’après ces objectifs, et vous avez alors commencé à investir.

À LIRE : Prendre en main son avenir financier comme investisseur autonome

Certains conseillers-robots font un rappel chaque année pour vérifier si quelque chose a changé, mais vous ne recevrez probablement jamais un courriel ou un appel pour confirmer si tout va bien. Vous devez faire le suivi de vos progrès vous-même.

Enfin, si vous êtes investisseur autonome, il est possible que vous ayez complètement sauté l’étape d’établissement de vos objectifs avant de commencer à investir. C’est une situation que je vois très fréquemment. Beaucoup de gens sont très enthousiastes de bâtir leur propre portefeuille, bien assis sur leur divan, à partir de modèles trouvés en ligne. Puis, ils commencent à investir par l’intermédiaire d’un service de courtage à escompte, mais ils négligent une étape très importante de la planification des placements : établir des objectifs.

Comment rester sur la bonne voie quand on est investisseur autonome

D’abord et avant tout, si vous êtes débutant dans l’univers de l’investissement autonome, c’est correct! Il existe de nombreuses excellentes ressources pour vous aider (l’une de mes préférées est le livre The Value of Simple de John Robertson). Globalement, être un investisseur autonome signifie que vous choisissez vos placements vous-même et que vous contrôlez votre portefeuille. Vous avez ainsi bien plus de souplesse et de liberté avec vos placements, sans parler du fait que vous réalisez des économies substantielles sur les frais.

Traditionnellement, l’investissement autonome était réservé aux investisseurs d’expérience. Beaucoup de connaissances sont nécessaires pour être son propre gestionnaire de placements, et le rôle implique une grande responsabilité. Toutefois, certains services d’investissement comme Placements directs TD tentent de rendre le tout plus simple et plus accessible. Placements directs TD cherche toujours à aider ses investisseurs en leur offrant des renseignements et des outils à caractère éducatif pour simplifier le processus d’investissement.

AppuiObjectifs est un outil interactif et gratuit de planification des placements intégré à la plateforme de courtage à escompte de la TD, CourtierWeb. L’outil vous aide à établir des objectifs de placement avec des échéances précises, à tester différents scénarios pour voir leur effet sur votre capacité à atteindre ces objectifs, et à suivre de près vos progrès en temps réel par rapport à vos objectifs.

Il vous permet également d’établir différents objectifs avec différents horizons de placement et profils d’investisseur, en gardant toute l’information bien organisée à un seul endroit.

Par où commencer

Que vous soyez un débutant qui a finalement épargné assez pour commencer à investir, ou que vous investissiez depuis des dizaines d’années, mais souhaitiez vous impliquer plus activement dans vos placements, il est important que vous preniez le temps de vous arrêter et de réfléchir à votre « pourquoi ».

Si vous investissez depuis longtemps, il est facile de perdre de vue vos objectifs. Et si vous êtes un nouvel investisseur, il est possible que vous vous sentiez dépassé par tout le processus.

Prenez un moment et définissez clairement tous vos objectifs de placement. Ces objectifs vous serviront de boussole, à laquelle vous pourrez vous référer le long de votre parcours pour vérifier que vous êtes sur la bonne voie.

Commandité par la TD