La culture et l’argent : ce qu’une enveloppe rouge m’a appris au sujet des dépenses

Notre attitude envers l’argent est souvent influencée par notre famille et notre culture. Nos choix quant aux investissements, aux dons, à l’épargne et aux dépenses, ainsi que le rôle que joue l’argent dans certaines fêtes et traditions particulières, peuvent nous enseigner des leçons de vie importantes et influencer notre perception des finances.

Dans le cadre de notre série La culture et l’argent, nous célébrons de tels moments d’apprentissage par de courts récits sur certaines pratiques d’ici et d’ailleurs qui peuvent mettre en lumière d’importantes leçons sur les finances.


L’enveloppe rouge

En Chine ainsi que dans d’autres régions d’Asie de l’Est et du Sud-Est, les parents et les grands-parents remettent aux enfants et aux petits-enfants des enveloppes rouges remplies d’argent pour souligner une fête ou une occasion spéciale comme le Nouvel An lunaire, un mariage ou un anniversaire. Les enveloppes rouges symbolisent la chance, la prospérité et le bonheur. 

Région culturelle : Tradition pratiquée surtout en Chine et dans d’autres cultures d’Asie de l’Est et du Sud-Est

De quoi s’agit-il : On parle de « hong bao » en mandarin et de « lai see » en cantonais. En français, on appelle ça communément « enveloppe rouge » ou « paquet rouge ».

Quelle est la signification : Cette tradition symbolise la chance, la santé et la prospérité.

  • Il faut offrir uniquement de beaux billets tout neufs.
  • Le montant offert ne doit contenir aucun « quatre » (p. ex. 4, 40 ou 400), car il s’agit d’un chiffre malchanceux. 
  • Il faut toujours tenir l’enveloppe avec les deux mains pour l’offrir et pour la recevoir.
  • Il est impoli d’ouvrir une enveloppe rouge devant la personne qui vous l’a offerte.

Quand le fait-on : Les enveloppes rouges sont données lors d’occasions spéciales pour souhaiter bonne chance et transmettre ses vœux (principalement pour le Nouvel An lunaire, lors d’une naissance ou pour un mariage)


« Dès l’âge de sept ans, je savais exactement comment je voulais mettre en pratique la leçon sur les finances qui m’était transmise chaque année lorsque mes parents me remettaient mon hong bao. »

Célébré par des millions de personnes, le Nouvel An lunaire marque le début de la nouvelle année dans le calendrier chinois traditionnel.

Durant les fêtes, on sert habituellement du thé chaud et des mandarines, mais c’est l’échange d’enveloppes rouges – souvent remises par les aînés aux enfants – qui permet aux familles d’enseigner aux jeunes générations l’importance de l’argent et les différentes façons de l’utiliser.

Une leçon apprise

Lorsqu’Anna Shi était une enfant en Chine, sa famille l’a encouragée à dépenser l’argent qu’elle recevait pour quelque chose à long terme, plutôt que pour un jouet ou un gadget à la mode (même s’il y a eu quelques exceptions).

« L’idée était d’épargner cet argent pour mes études ou pour une expérience enrichissante, explique-t-elle. À l’âge de sept ans, je savais exactement comment je voulais mettre en pratique la leçon sur les finances qui m’était transmise chaque année lorsque mes parents me remettaient mon hong bao ».

Shi a donc décidé de dépenser son argent pour des leçons de ping-pong ou de tennis de table – un sport national en Chine.

« On s’assoyait ensemble pour regarder le tournoi. C’est pour cela que j’aime tant ça. »

À LIRE : Nouvel An lunaire : voici la dessinatrice derrière les ronds d’or et d’argent de l’année du Cochon

Valeurs transmises de mère en fille

Shi croit maintenant qu’il est important d’utiliser le hong boa pour enseigner à sa fille de quatre ans l’importance de bien gérer son argent.

« Je veux qu’elle prenne dès maintenant de bonnes habitudes d’épargne et qu’elle se fixe un objectif clair. »