La TD explique : la différence entre un CELI et un REER

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) sont deux des options de compte de placement les plus répandues et peuvent vous aider à maximiser vos gains tout en épargnant pour l’avenir.

Mais quelles sont les différences entre les deux?

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Un REER est un véhicule d’épargne comportant des avantages fiscaux, conçu spécifiquement pour vous aider à épargner pour la retraite.

Cotisations : Votre plafond de cotisation au REER est établi selon votre revenu. Les cotisations que vous versez sont déductibles du revenu, ce qui signifie que vous ne paierez pas d’impôt sur le montant que vous cotisez à un REER jusqu’à ce que vous le retiriez.

Retraits : Le REER est conçu pour l’épargne à long terme. Bien que vous puissiez retirer les fonds, en tout ou en partie, à tout moment, les retraits d’un REER sont imposables et sont assujettis aux conditions de placement que vous avez choisies.

Néanmoins, votre argent est accessible en cas de besoin. Il y a également plusieurs programmes qui permettent de retirer des sommes d’un REER à certaines fins. Par exemple, si vous êtes un premier acheteur, le régime d’accession à la propriété vous permet de retirer jusqu’à 35 000 $ de vos REER (jusqu’à 70 000 $ pour un couple), sous réserve de votre admissibilité et de certaines conditions.

Si vous êtes un premier acheteur, le régime d’accession à la propriété vous permet de retirer jusqu’à 35 000 $ de vos REER (jusqu’à 70 000 $ pour un couple), sous réserve de votre admissibilité et de certaines conditions.

Votre REER peut être transformé en une forme de revenu de retraite à tout moment, mais pas plus tard qu’à la fin de l’année civile de votre 71e anniversaire de naissance. À ce moment, vous aurez trois choix :

 

  • Convertir votre REER en fonds de revenu de retraite (FERR)
  • Convertir votre REER en rente viagère
  • Retirer la totalité des fonds de votre REER en un seul montant forfaitaire.

Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Le CELI est conçu pour vous aider à épargner pour n’importe quel objectif, par exemple de gros achats comme une nouvelle maison ou une voiture, un voyage ou un mariage, ou encore pour la planification à long terme de votre retraite.

Cotisations : Le montant que vous êtes autorisé à verser dans un CELI n’est pas déterminé en fonction de votre revenu, il s’agit plutôt d’une limite annuelle établie par le gouvernement fédéral. Toutefois, contrairement au REER, les cotisations versées dans un CELI ne sont pas déductibles d’impôt. Si vous versez une somme supérieure à votre plafond de cotisation, vous devrez payer une pénalité de 1 % par mois sur le montant excédentaire.

Retraits : Tout retrait d’un CELI est libre d’impôt.