La TD explique: Qu’est-ce que la simulation de crise pour prêt hypothécaire?

Ne vous faites pas de mauvais sang pour une « simulation de crise », car un peu comme les examens que vous passiez au secondaire, la simulation de crise existe pour vous aider à vous préparer pour l’avenir.  

Si vous êtes un acheteur potentiel et avez une mise de fonds inférieure à 20 %, la façon dont les prêteurs déterminent votre admissibilité n’a pas changé : votre admissibilité est déterminée selon le plus élevé entre votre taux d’intérêt hypothécaire et le taux de référence de 5 ans de la Banque du Canada. Une simulation de crise est donc déjà en place pour les acheteurs ayant une mise de fonds inférieure à 20 %.

Au Canada, la ligne directrice B-20 sur les règles hypothécaires est entrée en vigueur le 1er janvier 2018 et a été introduite par le gouvernement fédéral. La simulation de crise est conçue pour vérifier que les acheteurs potentiels dont la mise de fonds est de 20 % ou plus peuvent se permettre leur prêt hypothécaire aujourd’hui et à l’avenir, si les taux d’intérêt montaient.

La simulation de crise pour prêt hypothécaire est faite selon le plus élevé du taux de référence de 5 ans de la Banque du Canada ou du taux d’intérêt hypothécaire du client majoré de 2 %.

LIRE: La différence entre une préadmissibilité hypothécaire et une préapprobation hypothécaire

Si vous renouvelez votre prêt hypothécaire et choisissez de rester avec votre prêteur actuel, vous n’aurez pas à vous soumettre à la simulation de crise. Cependant, si vous refinancez votre prêt hypothécaire et décidez de changer de prêteur, vous serez considéré comme un nouvel emprunteur et vous devrez vous soumettre à la simulation de crise.

Que vous achetiez votre première maison ou renouveliez votre prêt hypothécaire, vous devez savoir quel type de prêt hypothécaire convient le mieux à vos besoins particuliers. Parler à un spécialiste hypothécaire peut vous aider à prendre une décision.

Pour en savoir plus sur la simulation de crise au Canada, allez à TD Nouvelles Regles Hypothecaires.