La TD fait l’acquisition d’une nouvelle œuvre de Rebecca Belmore

Pendant son enfance à Upsala, près de Thunder Bay, en Ontario, Rebecca Belmore allait camper et pêcher dans les lacs des environs avec ses grands-parents. Elle était fascinée par l’eau et, quand elle partait explorer, elle trouvait tout naturel de simplement tremper une louche dans le lac pour s’abreuver.

« Je ne pense pas qu’on pourrait faire la même chose aujourd’hui; maintenant, on doit d’abord se demander si l’eau est propre », dit Mme Belmore, aujourd’hui l’une des artistes autochtones en art contemporain les plus connues du Canada.

Cette question est abordée dans Nibi, l’une de ses œuvres les plus récentes, créée en collaboration avec la TD.

« Je suis attirée par les sujets qui me dérangent, explique-t-elle. J’explore des thèmes comme l’eau, la liberté culturelle, l’itinérance et la violence envers les hommes, femmes et communautés autochtones. Pour cette création en particulier, je pensais au fait que l’eau est une ressource précieuse pour nous tous, et j’ai voulu attirer l’attention sur cet enjeu. »

Mme Belmore a créé l’œuvre près de chez elle, au lac Supérieur. L’installation vidéo montre le geste de briser la surface de l’eau avec des chemises colorées. On y voit Belmore en train de tremper les chemises et de les tirer pour les glisser sur l’objectif de la caméra, ce qui souligne la division entre le ciel et le plan d’eau.

L’acquisition de Nibi est un tournant pour la nouvelle stratégie artistique de la TD, d’après le conservateur d’art principal du Groupe Banque TD, Stuart Keeler. Sous la direction stratégique de M. Keeler, l’équipe de conservation s’applique à briser les barrières à l’inclusion et à ajouter à la collection des œuvres d’art qui reflètent toutes les voix.

« La nouvelle stratégie d’Art TD est intéressante, explique Keeler. Elle présente des liens étroits avec La promesse Prêts à agir et avec notre but d’aider à former des collectivités inclusives, à amplifier des voix et à bâtir un avenir plus inclusif. Puisque le paysage culturel continue d’évoluer partout où nous exerçons nos activités, notre collection doit faire de même. »

« Pour rendre le monde meilleur et plus inclusif, il est impératif que les gens et les valeurs qui leur tiennent à cœur se voient représentés dans les œuvres à l’avenir... nous avons pour ambition de favoriser le progrès et de bâtir une collection dont les pièces choisies avec soin reflètent beaucoup de types d’expérience et de points de vue. »

Pour découvrir comment la TD contribue à diffuser l’art en tenant compte de toutes les voix au moyen de La promesse Prêts à agir, visitez le www.td.com/LaPromessePretsAAgir