Le premier ministre Justin Trudeau honoré au gala IDENTITÉ d’Égale

Crédit photo : Egale Canada Human Rights Trust

Le premier ministre Justin Trudeau veut voir ses enfants grandir dans un monde où les différences des gens sont célébrées, et où ils ne peuvent même pas concevoir qu’il y a déjà eu une époque où ce n’était pas le cas.

« Je veux qu’ils grandissent dans un monde où les aspirations professionnelles ne sont pas freinées par l’identité ou l’expression de genre, où les familles sont différentes et diversifiées, et d’autant plus belles pour cette raison », a déclaré le premier ministre Trudeau jeudi soir à Toronto, alors qu’il acceptait le prix de leadership d’Égale.

« En fait, c’est ce que je souhaite pour nous tous. Plus d’acceptation, plus d’inclusivité, plus d’amour. »

Le premier ministre a reçu le prix – qui est remis à une personne ayant contribué grandement à la promotion des droits des personnes LGBTQI2S au Canada – lors du gala IDENTITÉ 2018 d’Égale Canada, une soirée de célébration rassemblant plus de 400 membres de la communauté LGBTQI2S, politiciens, défenseurs des droits des travailleurs, professionnels du milieu des affaires, artistes et alliés de partout au Canada.  

Le gala IDENTITÉ a lieu dans le cadre de la conférence d’Égale Canada intitulée « IDENTITÉ : Perspectives canadiennes sur l’inclusion LGBTQI2S », dont la TD est le commanditaire principal. 

Les lauréats des années passées comprennent Ed Clark, ancien chef de la direction du Groupe Banque TD, Jaime Watt, Kent Monkman, l’honorable Louise Arbour, Cynthia Peterson et Kathleen Wynne, première ministre de l’Ontario.

Bharat Masrani, président et chef de la direction du Groupe Banque TD, était sur place pour présenter le premier ministre et lui remettre le prix en compagnie de Helen Kennedy, directrice générale d’Égale Canada.

Le qualifiant de « vigilant défenseur do nos valeurs », M. Masrani a décrit le premier ministre comme « la définition même de ce que signifie être un allié ».

« Le soutien qu’il a apporté à la communauté a joué un rôle prépondérant dans la création d’un Canada plus inclusif pour tous », a-t-il déclaré.

Bien que le Canada ait fait beaucoup de progrès dans les dernières années en ce qui a trait à la diversité et à l’inclusion pour la communauté LGBTQI2S, M. Masrani n’a pas tardé à souligner qu’il reste beaucoup de travail à faire.

« La discrimination, l’intolérance et la stigmatisation sont toujours présentes, a souligné M. Masrani. Les incidents ne font pas toujours les grands titres; parfois, ils sont enchâssés dans la vie quotidienne… De tels comportements ne devraient plus exister dans notre pays. Malheureusement, ils existent. Ainsi, ne laissons pas nos victoires passées nous mener vers la complaisance à l’avenir. »

Dans son allocution, le premier ministre a identifié un certain nombre d’enjeux qu’il considère comme les prochaines frontières à repousser pour le mouvement LGBTQI2S, et a dit aux gens réunis : « Je veux accomplir des progrès réels et soutenus sur ces questions en collaborant avec vous ».

« En m’inspirant de votre leadership et de votre expertise, et en rendant possible le genre de changement qui aura un effet sur la vie de très nombreuses personnes. »