Les Canadiens repensent la retraite: découvrez la main-d’œuvre flexible

Quitter un emploi stable pour démarrer une entreprise est emballant, mais c’est aussi un facteur de stress quand il est question d’épargner pour l’avenir.

Dans la vidéo ci-dessus, faites connaissance avec Tara Wood qui parle de planifier et d’épargner pour la retraite quand on est son propre patron.


Pour la plupart des travailleurs d’aujourd’hui, l’idée de passer toute sa carrière dans une seule entreprise, puis de prendre sa retraite à 65 ans avec une montre en or et un chalet semble farfelue.

En réalité, de nombreux Canadiens changent leur approche quant au travail pour s’adapter au marché de l’emploi actuel. Ils savent qu’ils sont susceptibles d’occuper plusieurs postes au fil de leur carrière, et le fait de repenser leur carrière implique aussi de repenser leur retraite.

VIDEO: Les Canadiens repensent la retraite : les travailleurs de l’économie à la demande planifient leur avenir

En fait, de nombreux Canadiens font partie de la « main-d’œuvre flexible ».

La main-d’œuvre flexible est un segment en croissance de l’effectif de travailleurs, constitué des travailleurs à la demandedes travailleurs qui changent fréquemment d’emploi et des travailleurs qui sont devenus des professionnels sur le tard. Ces gens qui se retrouvent dans des rôles non traditionnels redéfinissent la notion d’emploi.

À mesure que le visage de la main-d’œuvre canadienne change, la capacité de gérer ses finances et de planifier sa retraite en fait autant.

VIDEO: Les Canadiens repensent la retraite : ceux qui changent souvent d’emploi changent les façons d’épargner pour demain

Pour mieux comprendre les façons dont la main-d’œuvre flexible remet en question les conventions sur la retraite, nous avons discuté de carrière, de défis financiers et de planification de la retraite avec quelques clients de la TD qui en font partie.

Apprenez-en davantage sur les moyens d’ajuster vos plans pour maximiser votre épargne-retraite.