Mois de la prévention de la fraude : 5 façons de vous protéger contre les fraudeurs financiers

Mars est le Mois de la prévention de la fraude et cette année, vous trouverez des conseils et des renseignements utiles tout au long du mois dans la section Nouvelles de la TD. Il nous incombe à tous de protéger nos renseignements personnels et financiers. Suivez-nous pour découvrir en quoi les Canadiens sont touchés par les activités frauduleuses. Vous apprendrez également des façons qui vous permettront de reconnaître les fraudes avec certitude, de les signaler et d’y mettre un frein.


Colère, confusion, impuissance... voilà autant de sentiments qui peuvent vous envahir lorsque vous êtes victime d’une fraude financière.

Un nouveau sondage de la TD nous apprend qu’environ un Canadien sur trois a été victime d’une fraude financière personnelle. Pareille statistique témoigne de l’importance d’apprendre à vous protéger contre les fraudeurs potentiels.

LIRE: Cinq choses que vous ignorez peut-être à propos des stratagèmes amoureux de fraude

Et dans un contexte où les fraudeurs recourent à des stratagèmes toujours plus sophistiqués, plus que jamais les Canadiens doivent connaître le caractère crucial du rôle qu’ils jouent en matière de reconnaissance et de prévention de la fraude. Voici donc quelques conseils que nous avons réunis en vue d’assurer votre sécurité, la vôtre et celle de votre famille et de vos amis.

Prêtez attention aux alertes de fraude 

De nombreuses banques utilisent de plus en plus les messages textes pour communiquer avec leurs clients. En vous abonnant à des services comme Alertes de fraude TD, vous recevrez des messages textes qui vous alerteront si une activité suspecte est décelée dans votre compte bancaire personnel. Il s’agit d’une façon simple et gratuite qui vous évitera d’être victime d’une fraude.

Ayez des conversations avec les membres de votre famille et vos amis

Selon le Centre antifraude du Canada, les aînés figurent de plus en plus dans la ligne de mire des fraudeurs. Aidez à protéger les membres de votre famille en leur parlant des escroqueries les plus courantes, comme celles qui visent spécifiquement les personnes âgées (pensons aux stratagèmes amoureux de fraude).

Protégez votre NIP 

En tant que titulaire d’une carte de crédit et de débit, il vous incombe de protéger votre NIP. Personne, et pas même votre banque, ne doit connaître votre NIP. Il est vital de ne jamais le divulguer à quiconque, que ce soit en personne, au téléphone, en ligne ou par la poste.

Vérifiez vos sources 

Un courriel provenant d’un membre de votre famille à l’étranger qui vous demande des fonds importants pour se sortir d’un mauvais pas ou un chèque ou un paiement inattendu au montant trop beau pour être vrai... En dépit de leur caractère innocent, il y a fort à parier que ce sont là des exemples typiques de fraude. Si vous ignorez l’identité de l’expéditeur et que quelque chose cloche dans le message, faites vos recherches pour vérifier si la demande est authentique. Et n’oubliez jamais que ce vieil adage prévaut toujours : si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas!

Consultez régulièrement vos relevés, vos comptes en ligne ou vos applications bancaires

Le fait de vérifier régulièrement les mouvements de vos comptes vous permet de déceler aisément toute opération potentiellement frauduleuse. Les applis de gestion des dépenses, comme l’appli Dépense TD, peuvent également vous aider à lutter contre la fraude au moyen d’avis d’opération d’achat en temps réel, ce qui facilite la détection d’opérations douteuses.