Mois de la prévention de la fraude : Comment pouvez-vous aider les aînés à éviter d’être victimes de fraude?

Mars est le Mois de la prévention de la fraude et vous trouverez des conseils et des renseignements utiles tout au long du mois dans la section Nouvelles de la TD. Il nous incombe à tous de protéger nos renseignements personnels et financiers. Suivez-nous pour découvrir les fraudes qui touchent le plus souvent les Canadiens. Des conseils vous aideront à reconnaître les fraudes financières avec confiance, à les signaler et à y mettre un frein.


La fraude financière est un problème qui affecte des millions de Canadiens chaque année, et les aînés deviennent de plus en plus les cibles de fraudeurs potentiels.

Selon Bureau de la concurrence Canada[i], on estime que les Canadiens âgés de 60 à 79 ans ont perdu quelque 94 millions de dollars dans diverses fraudes de janvier 2014 à décembre 2017.

Certaines des escroqueries les plus courantes répertoriées par les agents de la paix — notamment la fameuse « fraude des grands-parents » — ciblent particulièrement les aînés.

Près de 6 répondants sur 10 (59 %) d’un récent sondage de la TD au sujet de la fraude s’inquiètent que les membres âgés de leur famille soient vulnérables à fraude.

Près de 6 répondants sur 10 (59 %) d’un récent sondage de la TD au sujet de la fraude s’inquiètent que les membres âgés de leur famille soient vulnérables à fraude.

Malheureusement, moins de la moitié des répondants (45 %) disent avoir eu une conversation avec les aînés de leur famille pour leur dire de se méfier de la fraude financière.

« Puisque les fraudeurs continuent de cibler les aînés, il est plus important que jamais d’avoir ces conversations, rappelle Tammy McKinnon, chef du groupe Crimes financiers et Gestion des fraudes, Groupe Banque TD. Nous avons tous un rôle à jouer pour aider à prévenir la fraude, et nous pouvons grandement changer les choses en partageant ce que nous savons avec les personnes âgées dans notre vie. »

Les fraudeurs utilisent de plus en plus les nouvelles technologies et de nouvelles tactiques pour créer des arnaques encore plus raffinées. C’est pourquoi il est important d’en discuter avec les membres de votre famille et vos amis âgés afin de les aider à mieux comprendre les façons de reconnaître et d’éviter les fraudes.

Voici quelques astuces pour guider la conversation sur les façons dont la fraude touche les aînés :

  • Apprenez-leur à reconnaître les arnaques courantes : Parlez aux aînés dans votre vie des façons de repérer les types d’arnaques les plus courants, dont les stratagèmes amoureux, les loteries frauduleuses et la fraude des grands-parents. Le Centre antifraude du Canada est une excellente source pour vous informer sur les tendances actuelles.
  • Discutez avec vos amis et les membres de votre famille des façons dont ils peuvent se protéger : Rappelez aux membres de votre famille de se protéger, par exemple : en évitant de partager leurs renseignements personnels ou financiers par téléphone ou en ligne.
  • Encouragez les aînés de votre entourage à garder leurs finances à l’œil : Suggérez-leur de s’inscrire aux services bancaires par Internet ou par téléphone afin qu’ils puissent consulter l’activité de leur compte régulièrement. S’ils ont un cellulaire, conseillez-leur de s’inscrire au service d’alertes de fraude par texto de leur banque.
  • Dites aux aînés que vous connaissez qu’ils ne doivent pas hésiter à demander de l’aide : Rappelez-leur que si quelque chose leur semble étrange ou trop beau pour être vrai, il est plus prudent de demander un deuxième avis à un ami en qui ils ont confiance.

Surtout, il est crucial que les personnes âgées, et tous les Canadiens, cessent d’avoir honte s’ils sont victimes de fraude.

Les escrocs ne font aucune discrimination – des Canadiens de tous âges ont perdu plus de 405 millions de dollars aux mains de fraudeurs entre janvier 2014 et décembre 2017 selon les chiffres du Centre antifraude du Canada[ii], et ce ne sont là que les cas qui ont été rapportés. Plus on parlera de fraude, plus on contribuera à éviter que nos amis et les membres de notre famille en deviennent victimes.