Travailler avec les leaders autochtones de demain : voici Tim Laronde, directeur régional, Services bancaires aux Autochtones

Tous les jours, ils travaillent à renforcer nos relations avec nos clients et nos collectivités.

Dans cette série en quatre parties, nous vous présenterons certaines des personnes dynamiques qui jouent un rôle clé à la TD pour façonner notre expérience client gagnante.


C’est seulement à la fin de la vingtaine, au début de sa carrière dans les services bancaires commerciaux, que Tim Laronde a découvert sa Première Nation.

« J’ai grandi hors d’une réserve, sans connaître quoi que ce soit de ma culture », dit M. Laronde, qui a appris que sa famille appartenait à la Première Nation de Nipissing, une communauté autochtone près de North Bay, en Ontario.

Cette expérience lui a ouvert les yeux et a eu une influence déterminante sur sa carrière. Aujourd’hui, Tim Laronde est directeur régional des Services bancaires aux Autochtones de la TD pour les régions de l’Ontario, du Québec, de l’Atlantique et du Manitoba.

À ce poste, M. Laronde guide le personnel de la TD quant aux relations avec les Autochtones ainsi qu’aux exigences financières et aux occasions d’affaires qui leur sont propres. Il conseille aussi les leaders autochtones locaux et régionaux sur la façon de créer de la prospérité dans leur communauté, puis de l’accroître et de la maintenir.

« Nos clients n’ont peut-être pas les capacités et le savoir nécessaires pour décider de la répartition du capital ou investir dans les fonds qui s’offrent à eux, dit-il. Nous voulons donner à nos clients les connaissances et le soutien dont ils ont besoin pour aider leur entreprise et leur communauté à croître. »

Ces jours-ci, M. Laronde allie toute la richesse de son expérience en services bancaires commerciaux à sa connaissance des communautés autochtones pour aider les clients à planifier leur avenir et pour s’assurer qu’ils profitent au mieux de leurs occasions financières.

En plus de guider les clients dans leurs activités bancaires courantes, comme les emprunts, les placements et d’autres produits bancaires, M. Laronde aide les communautés autochtones à prendre des décisions plus stratégiques. Par exemple, si une communauté recevait un règlement du gouvernement pour des revendications territoriales, ses leaders pourraient se tourner vers M. Laronde pour obtenir soutien et conseils.

M. Laronde affirme qu’en unissant tout le savoir qu’il a acquis en travaillant aux services bancaires commerciaux pendant plus de 25 ans à son engagement actif dans les communautés autochtones, il peut aider à cultiver de solides relations avec la population des communautés qu’il sert.

« Ai-je besoin d’être moi-même un Autochtone pour travailler avec ces communautés? La réponse courte : non. Mais comprendre en général ce que cela signifie qu’être un Autochtone dans notre pays aide à bâtir la confiance et le respect pour les affaires financières. »

En 2015, la Commission de vérité et réconciliation a invité les grandes entreprises du Canada à mener les efforts de changement par des initiatives de sensibilisation, d’emploi et de développement économique pour les Autochtones, et la TD montre son engagement à cet égard par l’action.

Par exemple, le groupe Services bancaires aux Autochtones et le programme de services bancaires aux communautés autochtones, des initiatives qui visent à amener des services financiers dans les régions rurales et éloignées, ne sont que quelques-unes des façons dont la TD travaille activement à améliorer le succès économique, la sécurité financière et l’autonomie des communautés autochtones.

M. Laronde croit que de travailler avec les communautés autochtones est non seulement « la bonne chose à faire », mais aussi « un bon choix d’affaires ». Selon Statistique Canada, la population autochtone du Canada a crû de plus de 40 % depuis 2006, ce qui en fait le groupe démographique à la croissance la plus rapide au pays.

D’après M. Laronde, offrir des services financiers spécialisés aux peuples autochtones signifie aussi aider à développer la clientèle future de la TD : les jeunes Autochtones.

« Ils deviendront nos prochains banquiers, avocats, ingénieurs et propriétaires d’entreprise, dit-il. Soutenir nos clients autochtones aujourd’hui, c’est paver la voie pour le succès de notre prochaine génération de leaders.

« Et c’est mon travail de les aider à réussir. »