Trois mythes déboulonnés sur les prêts hypothécaires

Voulez-vous acheter une propriété? Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul.

Selon le rapport de 2020 sur les perspectives du marché du logement de RE/MAX, un Canadien sur deux prévoit acheter une propriété au cours des cinq prochaines années. Que vous soyez un premier acheteur d’une maison ou un propriétaire actuel ayant l’intention de changer de propriété, savoir comment reconnaître les idées fausses courantes sur les prêts hypothécaires – et comprendre les faits – peut vous aider à vous sentir plus en confiance pendant le processus d’établissement du prêt.

Comme première étape de votre parcours, nous avons déconstruit trois mythes courants sur les prêts hypothécaires :

Mythe 1 : La préadmissibilité à un prêt hypothécaire et la préapprobation d’un prêt hypothécaire, c’est du pareil au même

Comme certains prêteurs offrent à la fois une préadmissibilité et une préapprobation hypothécaire, il importe de savoir que ce n’est pas la même chose.

Si la banque établit votre préadmissibilité à un prêt hypothécaire, vous avez une idée générale du montant du prêt hypothécaire qui pourrait être approuvé pour vous, mais vous n’avez pas la certitude qu’il s’agit du montant réel que vous recevrez. Si vous obtenez une préapprobation pour un prêt hypothécaire, vous avez une meilleure idée de la propriété que vous pouvez vous permettre et de ce que vous paierez chaque mois.

À la TD, la préapprobation d’un prêt hypothécaire :

  • vous permet de retenir la durée et le taux d’intérêt pendant 120 jours; cela signifie que votre taux est protégé si les taux augmentent pendant que vous cherchez votre propriété; de plus, si les taux d’intérêt baissent, vous pouvez demander qu’on applique le taux le moins élevé sans présenter une nouvelle demande, et relancer la période de retenue de 120 jours;
  • est gratuite et vous n’êtes pas obligé d’emprunter la totalité du montant pour lequel vous avez reçu une préapprobation, ni de contracter un prêt hypothécaire auprès de la TD;
  • peut vous aider à magasiner une propriété avec plus d’assurance en sachant que vous prenez une décision financière éclairée.

Mythe 2 : Je peux effectuer un paiement forfaitaire relativement à mon prêt hypothécaire en tout temps

Effectuer des versements hypothécaires supplémentaires comporte des avantages, comme réduire votre période d’amortissement (le temps requis pour rembourser votre prêt hypothécaire) et payer moins d’intérêts sur la durée du prêt. Or, les prêts hypothécaires diffèrent entre eux, et il est important de comprendre ce que votre prêt vous permet de faire ou non.

Par exemple, la TD offre à la fois des prêts hypothécaires ouverts et fermés, et chacun d’eux comporte des avantages en fonction des différents besoins des clients. D’une part, les prêts hypothécaires ouverts conviennent particulièrement aux clients qui souhaitent avoir la possibilité de procéder au remboursement anticipé de la totalité ou d’une partie du solde impayé du prêt en tout temps, sans avoir à payer de frais de remboursement anticipé. D’autre part, les prêts hypothécaires fermés permettent d’effectuer des  paiements forfaitaires,  jusqu’à concurrence de 15 % du montant initial du prêt chaque année du calendrier. Si vous souhaitez réaliser un remboursement anticipé de plus de 15 %, des frais de remboursement anticipé peuvent s’appliquer. Un prêt hypothécaire ouvert a habituellement un taux d’intérêt plus élevé qu’un prêt fermé pour la même durée, en raison de sa plus grande souplesse.

Par ailleurs, les prêts hypothécaires de la TD vous offrent des options de versement souples : vous pouvez ainsi accélérer la fréquence de vos paiements, en augmenter le montant ou bien prendre une pause, selon certaines conditions. Vous pouvez accroître vos versements de capital et d’intérêts jusqu’à concurrence de 100 % du montant de votre versement régulier de capital et d’intérêts – une excellente option si vous souhaitez rembourser votre prêt plus rapidement.

Si la souplesse est importante pour vous, songez à choisir un prêt hypothécaire assorti de ces caractéristiques et options. Comme dans le cas de tout accord légal, avant de le signer, il importe que vous compreniez les modalités de votre prêt hypothécaire ainsi que ce que vous pouvez faire ou non.

Mythe 3 : Je peux modifier mon prêt hypothécaire ou résilier mon contrat en tout temps

La vie est pleine d’imprévus : par exemple, vous pourriez en être à la troisième année du remboursement d’un prêt hypothécaire de cinq ans et recevoir soudain l’offre d’emploi de vos rêves dans une autre ville ou à l’étranger. Pour faire le saut, vous pourriez devoir vendre votre propriété et résilier votre contrat de prêt hypothécaire.

Or, une telle résiliation peut avoir un coût financier. En effet, quand les clients remboursent un prêt hypothécaire qui ne prévoit pas le remboursement anticipé avant l’échéance, le prêteur impose habituellement des frais de remboursement anticipé.

Pour un prêt fermé à taux d’intérêt variable, les frais de remboursement anticipé correspondent à trois mois d’intérêt.

Pour un prêt fermé à taux d’intérêt fixe, ces frais correspondent au plus élevé de deux montants : trois mois d’intérêt ou bien le différentiel de taux d’intérêt (DTI), soit la différence entre le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire actuel et le taux d’intérêt du jour (y compris toute réduction que vous avez obtenue sur votre taux) pour une durée égale à votre durée restante.

Prenons un exemple. Imaginons un client dont la durée restante du prêt hypothécaire est de 24 mois et qui souhaite rembourser la totalité du solde impayé, soit 100 000 $. Disons qu’il paie actuellement un taux non réduit de 5 % et que le taux affiché actuel pour un prêt hypothécaire à taux fixe de deux ans est de 4 %. Le tableau ci-dessous illustre le calcul des trois mois d’intérêt et du montant du DTI :

Montant des trois mois d’intérêt Montant du DTI
100 000 $ x 5 % x 3/12 mois = 1 250 $ 100 000 $ x (5 % - 4 %) x 24/12 mois = 2 000 $

Comme le montant du DTI est supérieur à celui des trois mois d’intérêt, les frais de remboursement anticipé du client seront de 2 000 $.

Selon la durée restante de votre prêt hypothécaire, des frais de remboursement anticipé peuvent représenter des milliers de dollars, c’est pourquoi il est primordial que vous compreniez les modalités de votre prêt avant de décider de résilier votre contrat.

Vous avez des options : si votre prêt hypothécaire existant est à taux fixe, vous pouvez en transférer les modalités sans frais. Une telle situation peut se produire si vous achetez une nouvelle maison et que vous avez besoin d’un prêt hypothécaire dont le montant du capital est supérieur. Le taux du prêt hypothécaire existant est alors transféré à votre nouveau prêt, et les taux en vigueur s’appliquent aux fonds supplémentaires. Le taux final est une combinaison du taux existant et du nouveau taux. Ces renseignements figurent dans votre convention de prêt hypothécaire, par conséquent, assurez-vous de poser des questions et de bien comprendre l’information au moment de présenter votre demande.

Pour en savoir plus sur ce qui est vrai et faux à propos des prêts hypothécaires, parlez à un conseiller ou à un spécialiste hypothécaire, ou visitez le www.td.com/fr afin d’évaluer le type de prêt le mieux adapté à vos besoins.