Un rapport de la TD explore les risques et les occasions liés à l’intelligence artificielle

Lisez le rapport : L’IA responsable et les services financiers


L’intelligence artificielle (IA) est sans doute l’une des plus puissantes innovations sur le marché aujourd’hui. Mais quelles occasions et quels risques cette technologie présente-t-elle? Comment les entreprises adoptant l’IA peuvent-elles s’assurer de l’utiliser de façon responsable?

Pour explorer ces questions, un nouveau rapport de la TD rassemble les résultats d’un sondage réalisé auprès des Canadiens et des Canadiennes et les conclusions d’une table ronde de spécialistes. Le rapport, intitulé L’IA responsable et les services financiers, montre que même si la population canadienne reconnaît la valeur ajoutée de l’IA dans sa vie et veut que ses banques suivent le rythme de l’innovation, elle souhaite aussi mieux comprendre la technologie et l’utilisation qui en est faite.

Les Canadiens et Canadiennes adoptent l’IA, mais ont des inquiétudes

Le rapport révèle que la majorité des Canadiens et des Canadiennes (72 %) sont à l’aise avec l’IA si cela signifie qu’ils recevront des services personnalisés. Cependant, près du même nombre d’entre eux (68 %) disent être inquiets de ne pas comprendre assez bien la technologie pour en connaître les risques.

Une table ronde d’experts dégage trois domaines d’intervention

Les inquiétudes des Canadiens et des Canadiennes ont été confirmées lors d’une table ronde organisée par la TD, à Toronto, qui a rassemblé des spécialistes de l’IA de multiples secteurs, notamment les services financiers, la technologie, la technologie financière, le milieu universitaire et les organismes à but non lucratif. Les participants ont ciblé les aspects ci-dessous pour les institutions financières qui vont de l’avant avec l’IA :

  • Explicabilité : Déterminer comment les experts de l’IA et les dirigeants d’entreprise doivent aborder la difficulté d’expliquer la façon dont les modèles d’IA arrivent à des conclusions.
  • Biais : Neutraliser les biais et réexaminer les concepts de transparence, d’équité et de responsabilité dans un monde qui serait guidé par l’IA.
  • Diversité : Promouvoir le rôle que doivent jouer la diversité et l’inclusion à toutes les étapes de l’adoption de l’IA.

Pour en savoir plus sur ce que les Canadiens et Canadiennes et les spécialistes de l’IA avaient à dire sur l’IA responsable, lisez le rapport.