Une lettre à ma fille sur ce qui fait une grande leader

Il n’y a pas d’approche universelle en matière de leadership efficace, et il n’existe pas de parcours unique menant à la réussite professionnelle. Chaque leader doit tracer sa propre voie et tirer parti de ses expériences et de ses influences pour se perfectionner et s’épanouir. Dans le cadre de cette série de cinq articles, je suis fière de vous présenter les parcours inspirants de cinq de mes collègues qui sont mises en vedette dans le livre The Collective Wisdom of High-Performing Women: Leadership Lessons from The Judy Project, récemment publié.

Voici le premier d’une série d’articles sur le leadership, rédigé par Jane Russell, qui était vice-présidente à la direction et chef, Expérience client, États-Unis à la TD.

– Ellen Patterson, chef de groupe, chef du contentieux et présidente du Comité des femmes dirigeantes, Groupe Banque TD


Chère Kiera,

Tu n’as encore que neuf ans. Mais quand je pense à ton avenir, il y a tellement de choses que je souhaite pour toi : je te souhaite d’être en santé et d’avoir une vie remplie de bonheur, de plaisir et de rire, de pouvoir compter sur la force et l’appui de tes amis, tes collègues et ta famille, et d’avoir une carrière qui t’inspire et te motive.

Je suis convaincue que ta personnalité, ta détermination, ton sens de l’humour, ta curiosité innée et ton intelligence t’aideront à réussir tout ce que tu entreprendras. Mais j’aimerais tout de même te donner quelques conseils. Même si je n’ai pas l’habitude de m’accrocher au passé, je crois que le recul peut être la voie la plus efficace vers la sagesse. J’ai appris de nombreuses leçons au cours de ma carrière et j’espère qu’elles t’aideront à tracer ton propre chemin. Et même si tu n’as pas envie de les entendre aujourd’hui, j’ai espoir que tu pourras en tirer profit dans quelques années.

Sois ferme, mais pas rigide

Voilà le plus important enseignement en matière de leadership que j’ai à transmettre. J’apprécie les leaders qui sont capables de prendre une décision rapidement et avec confiance, et ce trait de caractère m’a aidée à devenir une gestionnaire et une leader accomplie et épanouie. J’ai eu à prendre beaucoup de décisions — certaines difficiles ou peu populaires —, mais je n’hésite jamais à exprimer mon opinion et à trancher. Pour y arriver sans faiblir ou hésiter, j’utilise mon jugement et je m’appuie sur mon expérience professionnelle.

Mais tu dois pouvoir faire la différence entre agir par conviction et être simplement entêtée. Si de nouveaux renseignements apparaissent ou si le contexte, l’environnement ou les faits changent, tu dois faire preuve de souplesse et être prête à reconsidérer ta décision, que tu l’aies prise il y a un mois ou il y a un an. Si tu refuses de tenir compte des autres facteurs, si tu demeures rigide et refuses de céder, tu fais preuve d’entêtement, pas de détermination.

Prends des risques

J’ai déménagé à quelques reprises pour occuper de nouveaux postes. J’ai commencé à travailler à Toronto, puis je suis partie dans l’Ouest du Canada, où tu es née, et je suis revenue à Toronto. Il y a quelques années, alors que j’étais à la tête du secteur des prêts hypothécaires au Canada, on m’a offert un nouveau poste au New Jersey. Le choix facile aurait été de ne rien changer : nos vies, nos routines, nos amis et nos familles étaient dans la région de Toronto. Et je savais que je ne voulais pas faire l’aller-retour, travailler toute la semaine aux États-Unis et revenir à la maison les fins de semaine. Mais j’avais envie de relever le défi. Nous avons donc coupé nos racines une fois de plus, prêts à vivre une nouvelle aventure.

Ce nouveau poste a été un défi à bien des égards. D’une part, la concurrence au sein de ce secteur est très intense aux États-Unis. Je devais aussi me familiariser avec les pratiques commerciales du pays, apprendre la meilleure façon de traiter avec les clients et m’adapter à l’environnement réglementaire. Et par-dessus tout, la majorité de mes nouveaux collègues ne me connaissaient pas, et je ne les connaissais pas non plus.

Toutefois, mon désir d’apprendre s’est rapidement révélé précieux et a porté ses fruits. En 2017 et en 2018, j’ai été nommée l’une des femmes à surveiller dans le secteur par le magazine American Banker (j’ai même fait la couverture avec huit autres femmes en 2017!).

Ce déménagement a été une aventure pour nous tous. Je suis si heureuse que tu aies réussi à te faire de nouveaux amis rapidement à l’école et que tu aies appris à jouer au hockey sur gazon et à la crosse. Nous avons voyagé et exploré ensemble, et nous avons vu et expérimenté une multitude de choses. Pour ton père et moi, ce fut extraordinaire et gratifiant de te voir profiter de tout ce que cette expérience t’offre.

Si je n’étais pas sortie de ma zone de confort et si je ne m’étais pas fait un devoir de rechercher les nouvelles occasions, nous serions peut-être passés à côté d’une foule d’expériences formidables. Alors, sois ouverte, accepte un peu d’inconfort et tu te sentiras toi aussi inspirée.

N’arrête jamais d’apprendre

La TD est la seule entreprise pour laquelle j’ai travaillé. Cela fait 30 ans. De nos jours, il est de plus en plus inhabituel de travailler pour une seule organisation. La plupart des gens occupent différents postes au sein de différentes entreprises et je suppose que ce sera la même chose pour toi. Mais si je suis restée si longtemps à la même place, c’est parce que j’ai continué à apprendre, à tous les niveaux et dans tous les postes. J’ai exploré différents secteurs au sein de la TD, saisissant chaque fois une meilleure occasion — et pas seulement du point de vue professionnel.

Je te conseille donc de ne jamais cesser d’apprendre. Mets-toi au défi, pose des questions, sois curieuse et vis toujours le moment présent. Lorsqu’on possède les connaissances, on est prêt à saisir toutes les occasions qui se présentent. Ma carrière a connu son lot de changements et de rebondissements. Tu ne dois donc pas simplement chercher à passer du point A au point B, mais aussi te concentrer sur les expériences que tu vivras en chemin. Si tu n’apprends pas et que tu n’as pas de plaisir, tu dois réévaluer ta trajectoire.

J’espère que tu prendras beaucoup de risques au cours de ta vie et que tu trouveras ta voie. J’espère que tu regarderas en permanence autour de toi et que tu conserveras ta motivation, ton inspiration et ton enthousiasme. J’espère que tu verras grand et que tu oseras sortir des sentiers battus, tout en n’oubliant jamais de t’amuser en cours de route. Je sais que tu réaliseras des choses incroyables!

Jane Russell a pris sa retraite de la TD en juin 2019, après une carrière remarquable au Canada et aux États-Unis. Au cours de ses années à la Banque, Jane était considérée comme une dirigeante talentueuse vouée à l’atteinte de résultats et à la mise sur pied d’équipes gagnantes. Quant à sa fille, Kiera, destinataire de cette lettre, elle est maintenant âgée de dix ans et a récemment été déclarée exempte de cancer après avoir combattu le sarcome d’Ewing, une forme rare de cancer des os.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur The Judy Project et sur le travail qui y est accompli pour soutenir les femmes qui aspirent à des postes de direction ou de cadre supérieure.