Passer à l’histoire : Voici Amy Korczynski, archiviste

La TD est fière d’employer plus de 85 000 personnes partout en Amérique du Nord et dans le monde, et bon nombre de ces personnes occupent des postes bien spéciaux qui ne sont pas habituellement associés à une institution financière.

Dans cette plus récente version de la série « Voici la TD », nous vous présentons des personnes qui ont un travail créatif à la TD et qui ajoutent dimension et profondeur à notre culture.


Amy Korczynski pensait qu’il fallait savoir jongler avec les chiffres pour travailler dans une banque.

Donc, quand elle a vu une offre d’emploi qui combinait son amour des recherches historiques et de la communication narrative, elle a été surprise de constater que c’était un poste dans une banque. Quand elle était petite, Mme Korczynski voyait son père partir le matin en complet-cravate, un journal à la main, pour se rendre au travail, à la TD, dans le traitement de données. Elle n’a jamais pensé qu’elle travaillerait un jour pour la même institution, mais à un poste bien différent.

Aujourd’hui, comme archiviste interne de la TD, Amy Korczynski est responsable de recueillir, de consigner et de gérer les impressionnantes archives de la Banque. La collection comprend de tout, que ce soit les choses auxquelles on pourrait s’attendre, comme les discours de dirigeants, les dessins architecturaux et des grands livres remontant jusqu’aux années 1870, ou des objets plus spéciaux, comme des meubles, du matériel de marketing, des œuvres d’art, des pièces de monnaie et des artéfacts rares, notamment une bouteille de sauce piquante et une bavette à homard à l’effigie de la TD.

En tout, Mme Korczynski gère une collection qui comprend maintenant des dizaines de milliers d’objets.

« Plutôt que de rassembler ces éléments et registres pour les laisser s’empoussiérer et sombrer dans l’oubli, nous travaillons à faire connaître les histoires qu’ils représentent », dit Mme Korczynski.

C’est adolescente qu’Amy Korczynski devient fascinée par l’histoire, en passant de longs après-midis au Musée des beaux-arts de l’Ontario et au Musée royal de l’Ontario de Toronto, et elle obtiendra par la suite un doctorat en histoire de l’art. Elle n’avait aucune idée, à l’époque, que son vif intérêt pour les meubles baroques et de la renaissance qu’elle admirait dans ces musées lui ferait faire carrière dans une banque.

À titre d’archiviste, Mme Korczynski gère une collection de plus de 30 000 photographies historiques et contemporaines qui illustrent l’histoire de la TD (et du Canada). L’un de ses clichés favoris a été pris le 26 janvier 1918, par un matin glacial, à la succursale de la Banque Dominion à Peterborough, en Ontario. La succursale venait tout juste d’être ravagée par un incendie et l’eau utilisée pour éteindre les flammes avait gelé pour créer des glaçons sinistres à l’intérieur de la succursale et sur sa façade.


Cette photo montre la succursale de la Banque Dominion au coin des rues George Street North et Simcoe, à Peterborough, en Ontario, qui a été ravagée par un incendie le 26 janvier 1918.

« J’adore cette image parce qu’elle illustre d’une façon claire et poignante ce qui s’est passé ce jour-là, explique Mme Korczynski. C’est important pour nous de créer des liens avec les employés et les clients de façon plus humaine en racontant notre histoire commune. »

Pour mettre en lumière les 163 ans d’histoire de la TD au Canada, Amy Korczynski organise souvent des visites et assemble des expositions temporaires pour des événements importants, notamment pour le jour du Souvenir ou des anniversaires importants de la Banque.

La collection comprend aussi des documents qui recèlent une importance historique parce qu’ils témoignent des changements de culture au sein de la TD. Par exemple, une simple note de service de 1994 rappelle que la TD a été la première banque canadienne à étendre les avantages sociaux aux conjoints de même sexe.

Chaque élément de la collection de la TD représente un jalon et rappelle une histoire plus large. En conservant ces documents, Mme Korczynski, aide l’entreprise à comprendre à quel point nous avons évolué en tant que société et que nation au fil des ans.

« Sans documentation, la mémoire humaine est une faculté qui oublie, dit-elle. Et on risque de négliger des moments marquants de notre histoire sociale et économique. »

D’autres témoignages touchants de l’histoire, pour Mme Korczynski, sont les images de la Première Guerre mondiale qui montrent comment les femmes canadiennes ont trouvé de nouvelles occasions d’emploi dans des institutions financières quand bien des hommes ont quitté leur emploi dans les banques pour servir dans les forces armées. Ces photos et archives nous rappellent un temps où les femmes ont pris des postes de caissières et, pour beaucoup d’entre elles, ont été en contact avec des clients pour la première fois.

Cependant, ce n’est pas tout ce qu’on trouve dans les archives qui reflète des tendances sociales plus larges et importantes. Certains souvenirs amusants passent parfois par le bureau d’Amy Korczynski, comme une bavette pour manger du homard ou une bouteille de sauce piquante « Super combinés hypothécaires ».


Bavette pour manger du homard « Your Bank. Your Way. » (Comme vous. Pour vous.) et bouteille de sauce piquante « Mega Mortgage Combo » (Super combiné hypothécaire) qui font partie des archives de la TD.

« Parfois, quand un employé prend sa retraite, on trouve des choses comme ça dans leur bureau pendant un déménagement ou dans une salle d’entreposage qui n’avait pas été utilisée depuis des années », explique Mme Korczynski. Ce genre de découverte m’apporte beaucoup de joie, et je suis toujours surprise qu’on trouve de tels trésors. »

Amy Korczynski dit que son obsession de toujours pour l’histoire fait partie intégrante de sa personnalité.

« C’est qui je suis. Qui aurait cru que mon amour pour l’histoire m’aurait amenée à occuper un emploi aussi créatif dans une banque? »