Mois de la prévention de la fraude : les Canadiens encore surpris par la fraude

Mars est le Mois de la prévention de la fraude, et tout au long du mois, vous trouverez des conseils et des renseignements utiles dans la section Nouvelles de la TD. Chacun de nous a un rôle à jouer dans la protection de nos renseignements personnels et financiers. Suivez-nous pour découvrir les fraudes qui touchent le plus souvent les Canadiens. Des conseils vous aideront à reconnaître les fraudes avec confiance, à les signaler et à y mettre un frein.


Les Canadiens continuent d’être aux prises avec des fraudes financières.

Qu’il s’agisse de faux scénarios de loterie en ligne, d’hameçonnage par courriel ou d’appels louches provenant prétendument de l’Agence du revenu du Canada, les Canadiens sont exposés aux fraudeurs de toutes parts. En outre, les nouvelles technologies offrent de nouvelles possibilités aux fraudeurs de cibler des victimes potentielles.

Selon un récent sondage de la TD, près d’un Canadien sur trois dit avoir été personnellement victime d’une fraude financière, et la plupart de ces victimes (83 %) affirment avoir perdu jusqu’à 5 000 $.

Selon un récent sondage de la TD, près d’un Canadien sur trois dit avoir été personnellement victime d’une fraude financière, et la plupart de ces victimes (83 %) affirment avoir perdu jusqu’à 5 000 $.

« La fraude ne fait pas de discrimination : des pièges peuvent être tendus à n’importe qui, par n’importe quel moyen, que ce soit par téléphone, texto ou courriel, et à tout moment », explique Tammy McKinnon, chef du groupe Crimes financiers et Gestion des fraudes au Groupe Banque TD.

LIRE: Comment repérer une arnaque – la fraude liée à l’Agence du revenu du Canada

« Comme les escroqueries ne cessent de changer, il est important que nous encouragions les conversations qui permettent aux Canadiens de mieux connaître et comprendre la fraude financière et que nous aidions nos proches en leur offrant les outils et les conseils pour l’éviter. »

Bien que la plupart des répondants au sondage de la TD (59 %) affirment avoir confiance en leur capacité à protéger leurs finances, ils craignent de ne pas pouvoir éviter que des membres de leur famille soient victimes de fraude financière. Malgré ces préoccupations, moins de la moitié des répondants (45 %) disent avoir eu une conversation avec leurs aînés à propos de la fraude financière.

Lorsqu’on leur a demandé ce qui les inquiétait le plus à propos de la fraude financière, près de la moitié des aînés (45 %) ont répondu qu’ils redoutaient surtout d’être victimes d’un vol d’identité. Les milléniaux, quant à eux, ont dit que leur plus grande crainte était de se faire voler de l’argent (39 %).

LIRE: 5 façons de vous protéger contre les fraudeurs financiers

Les procédés des fraudeurs se perfectionnent, mais la bonne nouvelle est que plus des deux tiers des Canadiens (69 %) prennent des moyens pour se protéger et utilisent des outils numériques afin de lutter contre la fraude technologique. Voici des exemples de mesures prises :

  • Vérifier souvent ses relevés de comptes bancaires (79 %)
  • Ne donner à personne ses mots de passe ou ses NIP (79 %)
  • Ne cliquer sur aucun lien, ne composer aucun numéro de téléphone inconnu ou ne répondre à aucune demande de renseignement personnel ou financier sans avoir d’abord vérifié son authenticité (73 %)
  • S’abonner aux alertes de fraude par message texte de sa banque (41 %)
  • Activer l’authentification à deux facteurs pour plus de sécurité (40 %)

Mesures prises par les Canadiens pour prevenir la fraude.

Malgré les mesures de protection, le sondage révèle que quatre Canadiens sur dix (41 %) commettent encore des imprudences en notant, par exemple, leurs mots de passe dans un cahier ou en les enregistrant dans leur téléphone.

« Notre sondage indique que seulement 18 % des Canadiens se considèrent comme très habiles pour reconnaître une fraude financière, souligne Tammy McKinnon. Le Mois de la prévention de la fraude est une bonne occasion d’outiller les Canadiens en les informant et de leur rappeler les ressources à leur disposition afin qu’ils repèrent, évitent et signalent les fraudes financières avec confiance. »

LIRE: Comment repérer une arnaque – L’arnaque des grands-parents

Voici des trucs et astuces de la TD à l’intention des Canadiens qui veulent savoir comment se protéger, et protéger leurs proches, contre la fraude :

  • Prêtez attention aux alertes de fraude – Les banques utilisent maintenant les messages textes pour communiquer avec leurs clients. En vous abonnant à des services comme les Alertes de fraude TD, vous recevrez des messages textes pour vous aviser si la TD détecte des activités suspectes dans vos comptes bancaires personnels – ce service est offert sans frais.
  • Ayez des conversations avec les membres de votre famille et vos amis – Les aînés sont de plus en plus ciblés par les fraudeurs financiers. Protégez les membres de votre famille en leur parlant des escroqueries les plus courantes. Par exemple, celles où l’on simule une situation d’urgence pour convaincre des grands-parents d’envoyer des fonds à leur petit-enfant dans un autre pays ou l’utilisation de sites de rencontre légitimes pour extorquer de l’argent à une personne à la recherche d’un compagnon.
  • Protégez votre NIP – Personne d’autre que vous ne devrait connaître votre NIP; même votre banque ne devrait pas le connaître. Ne donnez jamais votre NIP, que ce soit en personne, au téléphone, en ligne ou par la poste.
  • Soyez prudent et vérifiez l’authenticité de la demande – Si vous recevez un courriel d’un parent vous demandant de l’argent car il vit des difficultés à l’étranger ou encore un chèque inattendu qui semble trop beau pour être vrai, il est probable qu’il s’agit d’une tentative de fraude. Prenez le temps de fouiller un peu pour vérifier si la demande est légitime : il faut toujours savoir avec qui l’on fait affaire.
  • Consultez régulièrement vos relevés, vos comptes en ligne ou vos applications bancaires – Vous pourrez ainsi détecter d’éventuelles opérations frauduleuses plus rapidement. Les applications de gestion des dépenses peuvent se révéler utiles. C’est notamment le cas de l’appli Dépense TD, qui envoie des avis d’opération d’achat en temps réel, une fonction qui permet aux clients de reconnaître rapidement une opération frauduleuse.

Le Groupe Banque TD a demandé à Environics Research Group de réaliser un sondage national en ligne auprès de 1 432 Canadiens âgés de 18 ans ou plus. Les réponses ont été recueillies entre le 1er et le 6 février 2019.